Industrie : Sonasid : 20% de croissance en 2006

Industrie : Sonasid : 20% de croissance en 2006

Indicateurs au vert pour Sonasid. En 2006, cette entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 5,67 milliards de dirhams, soit une hausse de 20% par rapport à 2005. Pour sa part, le résultat d’exploitation a progressé pour atteindre 985 millions de dirhams en 2006 contre 810 millions de dirhams en 2005.  «En fait, le résultat d’exploitation s’est apprécié de 22% atteignant ce niveau record en raison des bonnes performances industrielles des laminoirs et de l’aciérie électrique», a annoncé Abdelouahab Ben Sari, président- directeur général de Sonasid, lors de la présentation des résultats financiers le jeudi 22 mars, à Casablanca.
«Le marché national du rond à béton a été porté par une conjoncture très favorable générée par un fort développement des projets d’infrastructure, d’habitat et du tourisme. Les ventes de rond à béton et de fil à machine ont ainsi progressé de 16% en volume, générant une croissance du chiffre d’affaires de 20% entre 2005 et 2006», a ajouté M. Ben Sari.
Cette hausse dans les ventes a été bénéfique pour le résultat financier de cette entreprise créée par l’Etat marocain en 1974 et privatisée en 1997. Ce dernier a passé de – 2 millions de dirhams en 2005 à 31 millions de dirhams l’année précédente.  S’agissant du résultat net, il a grimpé de 19%, passant de 596 millions de dirhams à 712 millions de dirhams pour la même période de comparaison. «Ce résultat tient compte d’une dotation aux provisions pour investissement de 45 millions de dirhams et d’une reprise d’un montant de 155 millions de dirhams au titre de la même provision», explique-t-on.
Lors du conseil d’administration de la Sonasid, du 19 mars dernier, il a été décidé de distribuer un dividende de 100 dirhams l’action.
Cet acteur de l’industrie sidérurgique au Maroc envisage l’avenir avec sérénité. Elle compte sur le développement et l’exploitation d’un parc éolien de 50 MW par Nareva, dont la totalité de l’énergie sera vendue à Sonasid, sur 20 ans, pour un prix maximal de 47 cDh/Kwh. Ce projet permettra d’engendrer des gains estimés entre 227 et 290 millions de dirhams.
«Le recours à l’énergie éolienne revêt un caractère stratégique pour Sonasid. Ce projet permettra de couvrir le prix de l’électricité dans un contexte de tendance haussière, sécuriser 40% de ses approvisionnements en électricité ainsi que bénéficier de retombées positives en termes d’image pour la société et ses actionnaires», précise le management de Sonasid.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *