Industries de la pêche : 540 MDH d’investissements en 2007

Industries de la pêche : 540 MDH d’investissements en 2007

En termes d’investissements, l’année 2007 a enregistré un record dans le secteur des industries de la pêche maritime. Ce sont ainsi 540 millions de dirhams qui ont été investis dans ce domaine au cours de l’année précédente.
«Le montant investi, niveau jamais enregistré auparavant, a enregistré ainsi une hausse de 62% par rapport à l’année précédente. Ces investissements ont permis la création de 14 nouvelles unités et 2.800 postes de travail», annonce Zakia Drouich, directrice de l’industrie des pêches maritimes au ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime. «C’est un investissement à 100 % du privé. Cela montre que le secteur privé mène sa mise à niveau. L’Etat intervient en termes d’accompagnement pour la mise en place de nouvelles règles, d’assistance technique et d’élaboration de guides de bonne pratique», ajoute-t-elle. Par branche, l’activité de conserve de poisson arrive en tête du peloton avec 54% du total des montants investis pour la création de deux nouvelles unités. « L’une d’entre elles est ultra-moderne en termes d’équipement et de conception sur le plan du continent africain, avec une enveloppe de 265 millions de dirhams et 650 emplois permanents », selon la même source. En deuxième place, il y a l’activité de congélation avec un investissement de 112 millions de dirhams et presque 1.300 nouveaux postes d’emploi. Et enfin, il y a l’activité de décorticage de crevettes qui a permis de créer 500 postes de travail saisonniers. En plus du montant des investissements engagés, le secteur des industries de la pêche maritime a réalisé un autre record. Il concerne le chiffre d’affaires global à l’export enregistré au cours de l’exercice précédent. «Le chiffre d’affaires global à l’export a atteint un nouveau record puisqu’il a dépassé les 12 milliards de dirhams, soit une hausse de 10% par rapport à l’exercice précédent », indique Mme Drouich.
En effet, le volume des exportations a atteint les 500.000 tonnes marquant une augmentation de 14 % par rapport à l’année 2006. Au ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, on souligne que ce sont les crustacés et les poissons frais qui ont été à l’origine des performances appréciables enregistrées par rapport à l’ensemble des produits exportés avec une progression de 63 %. Sur la même tendance haussière,  l’activité de conditionnement du poisson frais a réalisé 67.000 tonnes. Soit une hausse de 54%. Quant au chiffre d’affaires à l’export des produits frais, il a enregistré une augmentation de 19 % par rapport à l’exercice précédent, soit 1,9 milliard de dirhams. Pour la congélation à terre, elle a enregistré une nette augmentation en 2007. La quantité de matières premières traitée est estimées à 177.000 tonnes, en hausse de 22%.


Conserve : Chute des exportations


La campagne de pêche de l’anchois a enregistré durant l’année 2007 une reprise par rapport aux quatre dernières années. Ceci a permis une hausse importante de 86% des débarquements, ce qui a amélioré l’approvisionnement des unités de semi-conserve. Ces unités ont importé des anchois essentiellement d’Argentine. Toutefois, les exportations de semi-conserve ont connu une légère chute de 4 %, ainsi, le CA à l’export pour l’année 2007 est estimé à 920 millions de dirhams. Pour sa part, l’industrie de la conserve a vu son activité baisser de 12% par rapport à l’année précédente. Elle n’a traité que 215.000 tonnes de matières premières contre 244.000 tonnes pendant l’année 2006. Le CA à l’export de cette activité s’élève à 2.9 milliards de dirhams, soit une chute de 11% par rapport au résultat de l’exercice précédent.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *