Industube, l’heureux élu parmi les PMI

Industube démarre la nouvelle année en toute beauté.
Cette société spécialisée dans la fabrication du tube de conduite (eau potable) a eu le mérite de remporter le trophée du prix national de la qualité pour la catégorie PMI. Le prix lui a été décerné, il y a quelques jours conjointement par le ministère du commerce et de l’industrie et l’UMAQ (union marocaine pour la qualité) au titre de l’année 2001. Cette consécration fait suite à une stratégie de mise à niveau qualité dans laquelle s’est engagé l’entreprise depuis bien des années. Elle a introduit le procédé du « recuit », s’est imposée le respect des normes produits NM, NF et UNE et a réussi à obtenir la certification ISO 9002 dès 1996. « Nous parions sur l’investissement dans la qualité et la mise à niveau continuel de l’outil et des capacités de production qui, en hissant les sociétés au niveau des standards internationaux, leur ouvrent largement les portes à l’exportation tout en préservant leurs avantages concurrentiels sur le marché local », avancent les dirigeants d’Industube.
Cette entité dont le capital est détenu à 52% par le groupe Alami et à 30% par Vallourec, premier fabricant de tubes en France produit 17.000 tonnes de tubes annuellement, emploie une centaine de personnes et réalise un chiffre d’affaires de 105 millions de dirhams dont presque 20 % à l’export. Elle a l’ambition de se positionner comme spécialiste sur tous les métiers du tube et non seulement sur le segment tube de conduite. Pour y arriver, elle s’est engagée en 2001 dans un programme d’investissement de 20 millions de dirhams s’étalant sur deux années. Il porte sur l’acquisition de nouveaux équipements servant à automatiser les deux lignes de formage et soudage et la ligne de galvanisation ainsi que sur l’extension du bâtiment de stockage. D’ores et déjà, Industube peut prétendre se positionner sur quatre familles de produits : le tube de conduite, de construction (pour échafaudage, étais, mobilier, urbain, machinisme agricole…), pour armatures de serres (dédiés à l’agriculture notamment) et creux pour les structures tubulaires (ponts, couvertures de stades, aéroports, passerelles, bâtiments industriels…). En étoffant sa gamme de produit, elle mise sur un développement qui dépasse les frontières.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *