Infrastructure d’envergure – Grand stade de Casablanca situé à Benslimane : Cela se précise

Infrastructure d’envergure – Grand stade de Casablanca situé à Benslimane : Cela se précise

Le Grand stade de Casablanca est dans le pipe. En effet, une étude de programmation urbaine et architecturale de ce projet sis à Benslimane et des équipements complémentaires d’accompagnement à implanter sur son site vient d’être lancée.

La réalisation de cet ouvrage d’envergure relève du ministère de la jeunesse et des sports et du ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau qui sont respectivement le maître d’ouvrage et le maître d’ouvrage délégué. Ce projet permettra de contribuer au développement d’un nouveau pôle urbain au niveau de la ville de Benslimane mais pas seulement. Ainsi les programmes complémentaires afférents devront générer une attractivité à la fois pour la population locale, régionale et nationale, voire à l’échelle internationale. Pour les responsables de ce projet, l’objectif est de programmer un équipement multifonctionnel, point fort d’animation architecturale et urbaine, qui répond tant par sa capacité que par sa qualité et son confort, aux besoins d’organisation de manifestations sportives et des fonctions complémentaires issues de son rôle urbain et de développement économique et social qui lui sont dévolus, et qui garantissent pour l’ensemble des usagers une sécurité et une sûreté parfaitement fiables.

Une emprise foncière de 100 hectares

Le terrain consacré au projet est d’une superficie d’environ 100 hectares dont 50 hectares ont été délimités tandis que les 50 hectares restants sont à définir en concertation avec le consultant. Le site choisi pour abriter le futur stade de Casablanca est situé dans la commune de Mansouria dans la province Benslimane loin de 38 km de Casablanca et de 18 km de Mohammedia. Il est projeté sur une parcelle faisant partie du foncier dénommé la forêt de Beni Amer.

Le stade est d’une capacité de 100.000 places

En termes de capacité, il pourra contenir jusqu’à 100.000 places au total. Sur le plan descriptif, cet ouvrage contient une aire d’évolution centrale avec une piste d’athlétisme principale et les tribunes. Son parvis est délimité sur son périmètre extérieur par l’enceinte qui est l’espace de dégagement contrôlé situé autour de l’arène. Le programme urbain de ce projet comprend également des équipements annexes tels que les pistes d’échauffement et les terrains d’entraînement extérieurs essentiels au fonctionnement du stade. Ce projet prévoit la réalisation d’un stade d’athlétisme de 20.000 places, d’une salle omnisports, une salle de gymnastique et une piscine olympique. L’aire d’approche est constituée de l’ensemble des espaces du site soumis à un filtrage des accès et un guidage des flux des usagers en entrée et sortie. Le site sera doté d’aires de stationnement donnant accès à l’aire d’approche, au parvis ou directement aux tribunes suivant le type d’usagers.

Un plan directeur d’aménagement à établir

Afin de baliser le terrain, une étude préalable sera effectuée s’appuyant sur les potentialités et les contraintes du site. Celle-ci consiste donc à définir un plan directeur d’aménagement définissant la typologie des activités à implanter sur le terrain. Celles-ci seront en fonction de leur affectation sportive, commerciale, ou encore paysagère. Le plan directeur d’aménagement comprendra également le programme immobilier correspondant et sera assorti d’un schéma d’implantation générale et d’occupation spatiale ainsi que d’un plan de desserte et de stationnement. Cette étude devra aussi prévoir un pré-programme architectural général définissant les principales caractéristiques physiques des éléments de l’ensemble du programme immobilier qui sera implanté sur le site, les besoins en surface au sol, les aménagements et les flux générés. Un programme architectural détaillé limité au Grand stade et ses annexes est prévu. Ainsi, ces données serviront de référentiel pour le concours d’architecture qui sera lancé et permettront de constituer une référence dans toutes les phases de conception du Grand stade. Notons qu’il sera procédé à l’ouverture de cet appel d’offres le jeudi 16 mai 2019 à la direction des équipements publics relevant du ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *