Infrastructures : Des décennies de construction

Infrastructures : Des décennies de construction

Organisation de la première rencontre nationale sur la mémoire des travaux publics

Cette 1ère rencontre a pour vocation de consolider les liens entre les générations des fonctionnaires opérant dans les différents secteurs des travaux publics, ainsi que de renforcer le sentiment d’appartenance au ministère et reconnaître et honorer les compétences nationales.

La première rencontre nationale sur la mémoire des travaux publics a été une occasion pour faire le bilan des réalisation de ces dernières décennies. D’ailleurs, l’événement qui a connu la participation du ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, a été placé sous le thème «Des décennies de construction». A cette occasion, le ministre a affirmé que «le secteur des travaux publics constitue un des piliers du développement du tissu socio-économique au Maroc, compte tenu de sa contribution dans l’enrichissement et la diversification du patrimoine du Royaume en termes d’infrastructures en harmonie avec le développement technique et technologique».

Et d’ajouter: «Le Maroc dispose aujourd’hui d’un réseau routier d’une longueur de 57.000 km, dont 42.000 km de routes goudronnées et 1.800 km d’autoroutes, en plus d’un réseau ferroviaire d’une longueur de 2.109 km». La même source a précisé que le Royaume dispose aussi de 39 ports, dont 13 ouverts au commerce extérieur, de 140 grands barrages et 100 petits barrages, en plus de 18 aéroports internationaux, dont 8 dédiés aux dessertes internes, expliquant que ce patrimoine riche en infrastructures routière, portuaire, ferroviaire, aéroportuaire et hydraulique a une valeur beaucoup plus immatérielle. Le ministre a, par ailleurs, indiqué que cette 1ère rencontre a pour vocation de consolider les liens entre les générations des fonctionnaires opérant dans les différents secteurs des travaux publics, ainsi que de renforcer le sentiment d’appartenance au ministère et reconnaître et honorer les compétences nationales.

A cet égard, il a fait savoir que son département n’épargnera aucun effort pour contribuer à la mise en application de la vision tracée par SM le Roi Mohammed VI pour le développement des infrastructures du Royaume, comme étant un levier de croissance durable du pays. De son côté, le chef de la division de la communication au ministère, Ali Benhamou, a relevé que ce rendez-vous a connu la participation massive des anciens et actuels fonctionnaires du ministère issus des différents services, estimant que cette rencontre constitue une occasion pour renforcer les liens entre les différents secteurs des travaux publics. Ainsi, ce rendez-vous annuel a pour vocation de consolider les liens entre les générations des fonctionnaires opérant dans les différents secteurs des travaux publics, ainsi que de renforcer le sentiment d’appartenance au ministère et surtout pour reconnaître et honorer les compétences nationales. Il faut préciser que cet événement a été marqué par la remise de Wissams Royaux à des fonctionnaires du ministère et par un hommage à des membres du personnel qui se sont illustrés lors de leur parcours professionnel, ainsi qu’à des retraités du ministère.

Il est à noter que l’organisation de cette rencontre a connu la mise en place d’une exposition de photographies qui illustrent les champs d’intervention du ministère depuis sa création, en consacrant une galerie à chaque secteur relevant du département, ainsi que les entreprises et établissements publics sous son tutelle. Lors de cette rencontre, il a également été procédé à l’inauguration d’une piste pour la sécurité routière, mise en place au Club des travaux publics à Rabat par le Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC). A noter enfin que dans le cadre de l’élaboration d’une politique intégrée pour le développement des différents modes de transport, le ministère de l’équipement, du transport et de la logistique a réalisé d’importants progrès dans le développement des infrastructures de transport : routes, au​toroutes, voies ferrées, aéroports et ports. Il a également fait une avancée dans les réformes, de libéralisation et d’introduction de la concurrence dans les différents modes de transport ainsi que l’amélioration de la qualité de service en plus de la lutte contre l’économie de rente.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *