Initié par BMCE Bank of Africa: L’African Entrepreneurship Award récompense 12 lauréats de 9 pays africains

Initié par BMCE Bank of Africa: L’African Entrepreneurship Award récompense 12 lauréats de 9 pays africains

Douze lauréats issus de 9 pays africains ont partagé une enveloppe de 1 million de dollars au titre de la 3ème édition du Programme African Entrepreneurship Award, initié par BMCE Bank of Africa et récompensant les projets durables les plus impactants dans les catégories de l’éducation, de l’environnement et des domaines inexplorés.

Sélectionnés parmi 40 finalistes provenant de 19 pays africains, les lauréats de cette édition ont été récompensés lors d’une cérémonie organisée lundi à Casablanca en présence des dirigeants de BMCE Bank of Africa, dont son président Othman Benjelloun. Ainsi, le premier prix (100.000 $) a été attribué, dans la catégorie éducation, à Louise Williamson (Afrique du Sud) pour la fabrication de fours à combustible durable destinés aux écoles dans les contrées reculées. Dans la catégorie environnement, le prix a été attribué à Allen Kimambo (Tanzanie) pour son projet de collecte et recyclage de papier pour la protection de l’environnement, Folashade Amusa (Nigeria) pour son projet sur la collecte, traitement et recyclage des matières résiduelles avec un dispositif de récompense pour les ménages, Adan Mohammed (Kenya) pour la production d’alimentation animale à base d’insectes et larves, Sylvester Mujakperuo (Nigeria) pour la transformation de papier et cartons usagés en produits de papiers neufs, et à Kwame Ababio (Ghana) pour l’optimisation de la culture et exploitation de l’huile de palme. Dans la catégorie domaine inexploré, le prix est revenu à Flavien Simo (Cameroun) pour son projet de production d’unités aquaponiques, qui associe l’élevage de poissons et la culture de plantes, et Paul Bartels (Afrique du Sud) pour un prototype chariot mobile pour la lutte contre l’incendie.

Le prix de l’innovation (50.000 $) a été décerné à Meryam El Ouafi (Maroc) pour un prototype nouvelle technologie d’irrigation pour optimisation de la consommation d’eau, Badr Idrissi (Maroc) pour l’utilisation de drones intelligents pour lutter contre la pêche illégale, Geoffrey Ssekatawa (Ouganda) pour la collecte et recyclage des lubrifiants, et Christelle Kwizera (Rwanda) pour un projet de purification et distribution d’eau potable auprès des communautés vulnérables.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *