Innovations et services: Maroc Telecom cultive la technologie au service du monde rural

Innovations et services: Maroc Telecom cultive la technologie  au service du monde rural

La relation entre la technologie et le monde rural existe bel et bien. Maroc Telecom en donne la preuve formelle.

A l’occasion de sa participation à la 11èmeédition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM) dont il est partenaire officiel depuis la première édition, le premier opérateur national a présenté deux solutions innovantes au service du monde rural et de l’environnement : une borne multiservices mobile et la solution «e-ghaba».

Dans l’ordre, la première innovation, dotée de capteurs photovoltaïques et qui se présente sous la forme d’un tournesol géant, permet de se connecter à Internet en Wi-Fi et de recharger téléphones, tablettes ou PC via des ports USB. Elle est également équipée d’une caméra de télésurveillance et de lampadaires pour assurer l’éclairage public.

Par ailleurs, pour contribuer à la lutte contre l’abattage illégal des arbres, Maroc Telecom propose la solution qui porte bien son nom : «e-ghaba». Celle-ci vise à protéger durablement les forêts marocaines. Concrètement, il s’agit d’un boîtier qui permet de détecter le bruit de découpage des arbres et d’envoyer une alerte SMS indiquant l’emplacement GPS du lieu concerné.
L’opérateur n’en est pas à ses premières innovations au service de l’agriculture et de l’environnement. Lors des précédentes éditions du SIAM, une panoplie de solutions a vu le jour, notamment l’épouvantail robotisé en 2011 et le cyber arbre en 2012. L’année suivante, un dispositif nommé e-sol a vu le jour.

Outil d’aide à la gestion des pâturages des dromadaires et de prévention des ressources environnementales, Fine Laazib a été l’innovation de l’édition de 2014. Enfin, l’année précédente Maroc Telecom a mis la lumière sur la station agro-météorologique, fonctionnant à l’énergie solaire et la station de surveillance des insectes ainsi que  sur «Fellah TV.

Maroc Telecom, qui met l’innovation au premier rang de ses priorités, l’opération historique apporte ainsi une nouvelle fois sa contribution à la réduction de la fracture numérique dans le monde rural et à la préservation des ressources naturelles et de l’environnement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *