IntEnt s’installe au Maroc

La fondation néerlandaise IntEnt (Internationale Entreprenariat) a ouvert son premier bureau étranger à Casablanca.
L’ouverture d’«IntEnt-Maroc» vise notamment à «promouvoir la création et le développement d’entreprises viables émanant de projets lancés par des immigrés installés en Europe», a souligné Asmae Idrissy, directrice du bureau casablancais de cette fondation néerlandaise financée, entre autres, par le ministère de cooptation étrangère du même pays et la commission européenne.
Pour cela, IntEnt est en train de finaliser une convention avec Dar Ad-Damane. L’initiative, une expérience pilote, est destinée à faciliter l’accès au financement aux futurs entrepreneurs, clients de la fondation néerlandaise. Un fonds de garantie géré par l’institution publique marocaine sera, en effet, mis en place et sera doté d’une enveloppe de 200.000 euros. Le fonds permettra aux entreprises cibles, des PME créées par des Marocains résidant en Europe, plus particulièrement dans les Pays-Bas et dont le montant d’investissement ne dépasse pas les 2,5 millions DH, de disposer d’une garantie allant jusqu’à 75% du montant global du prêt sollicité. Une seule banque a été pour le moment associée à cette initiative, Bank Al Amal, mais souligne-t-on auprès de Dar Ad-Damane, d’autres banques pourraient être associées à cette opération. Et ce, selon les résultats de cette première expérience. Les secteurs économiques ciblés sont l’industrie, les services, le tourisme, la formation et la distribution. Le secteur agricole ne rentre pas dans le champ d’activité d’IntEnt, affirme Asmae Idrissy.
Selon sa directrice, «IntEnt-Maroc» se donne pour ambition de «contribuer au renforcement de l’économie nationale en favorisant des initiatives privées menant à la création et au développement de petites et moyennes entreprises par des entrepreneurs marocains qui résident en Europe». La fondation se donne également pour objectif de développer l’esprit d’entrepreneuriat des promoteurs migrateurs afin qu’ils viennent créer des entreprises au Maroc.
Pour l’heure, les Marocains issus de la deuxième et la troisième générations résidant dans les Pays-Bas, mais aussi en France, en Belgique, en Italie et en Espagne constituent le cœur de cible d’IntEnt-Maroc. Une campagne de communication de grande envergure devrait être lancée prochainement dans l’ensemble de ces pays.
Globalement, la fondation s’adresse à une communauté forte de quelque 5 millions de personnes, mais l’ensemble de ses clients devrait être élargi prochainement à tous les ressortissants européens désirant de créer une entreprise au Maroc.
À noter que, outre son fonds de garantie, la fondation accompagne le futur entrepreneur pour accomplir toutes les démarches nécessaires à la création de son entreprise. Elle lui assure assistance, conseil, formation spécifique et des rencontres avec d’autres entreprises pour d’éventuels partenariats. IntEnt dispose pour cela d’un important réseau de conseillers d’affaires réparti sur toutes les régions du Maroc. Elle entretient, de même, des relations de partenariat avec les CRI, les banques et les Chambres de commerce du Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *