Interdata se recentre sur l’intégration des systèmes

La nomination de Mohamed Alaoui à la tête d’Interdata, filiale système du groupe Intelcom n’est pas fortuite. Elle entre dans le cadre d’une stratégie globale de l’entreprise, celle qui consiste entre autres à se repositionner dans le segment intégration système. Parmi ses concurrents directs IB Maroc, Munisys ou encore la société CBI.
La société emploie actuellement une dizaine de personnes. Un effectif appelé à évoluer dans les six prochains mois, comme tient à le préciser M. Alaoui. Dans les trois années à venir, le personnel d’Interdata atteindra l’effectif global de 35 personnes. L’effort de recrutement sera essentiellement concentré au niveau des ingénieurs commerciaux et des ingénieurs avant ventes. Les perspectives de développement d’Interdata sont prometteuses, de l’avis de M. Alaoui. Seulement, aucun chiffre indicatif n’est communiqué. «Nous préférons rester discret sur ce point», assure-t-il.
D’ores et déjà, des partenariats avec des constructeurs dans le Hardware sont en cours de signature. Il s’agit en l’occurrence des opérateurs IBM, Compaq et Sunmicrosystem. D’autres seront conclus avec des opérateurs dans le domaine des logiciels «administrations systèmes». Sont à citer Patrol, Legato et Veritas. Notons que la société Interdata cible les grands comptes en tant que clientèle potentielle. Il s’agit principalement des offices, banques, assurances et grands groupes. «vu leur taille et la nature de leurs activités, ils sont en mesure d’être intéressés par nos produits et services à grandes valeurs ajoutées», explique-t-il.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *