Introduction de Trarem Afrique en Bourse

La société Trarem Afrique S.A, spécialisée dans la fabrication et la distribution de mobilier de bureau, vient d’obtenir son visa pour son introduction en Bourse de Casablanca, le mardi 7 octobre, par le CDVM. Cette introduction sera faite par autres cession de 143.035 actions et émission de 106.965 actions de la société Trarem Afrique.  Le nombre de titres offerts par cette introduction est  de 250.000 actions avec un prix de souscription qui a été déterminé à 402 dirhams par action. Quant au montant de l’opération, il est de100.500.000 dirhams. La période de souscription pour sa part a été déterminée du 20 au 22 octobre avec une possibilité de clôture anticipée à partir du 21 octobre. Le syndicat de placement de cette opération est constitué de Upline Securities, BCP et Safabourse. En effet, cette opération sera réalisée par voie de cession de 22,30% et d’augmentation de 16,67% du capital après son introduction en bourse. Pour l’admission des actions aux négociations sur ce marché, elle s’effectuera par la procédure d’Offre à prix ferme (OPF).
L’objectif fondamental de Trarem Afrique à travers cette introduction est de poursuivre son développement. En effet, Trarem veut à travers cette introduction renforcer ses fonds propres afin d’accompagner son plan de développement. Ensuite, il y a l’institutionnalisation de la société à travers l’ouverture du capital aux institutionnels, l’établissement  d’une valorisation objective de la société ainsi que l’accroissement de la notoriété de l’entreprise auprès de la communauté financière et du grand public. Il est aussi question d’assurer une poursuite et un  renforcement de la transparence et de la performance de la société puisque Trarem  Afrique souhaite motiver et fidéliser ses collaborateurs en les associant à son capital. Il faut noter que les dirigeants non actionnaires de cette société ont la possibilité de participer à la présente opération dans le cadre des tranches auxquelles ils peuvent souscrire en tant que salariés et personnes physiques. Par ailleurs, l’assemblée générale ordinaire des actionnaires, en date du 19 juin 2008, a décidé la suppression du droit préférentiel de souscription pour la totalité de l’augmentation de capital par émission de 106.965 nouvelles actions. Ceci aura pour effet la dilution de l’actionnaire principal, la famille Bennis, de  16,67%, selon la note du CDVM.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *