Investissement : 15.443 emplois de plus en 2005

Investissement : 15.443 emplois de plus en 2005

Un bilan de la Commission des investissements, rendu public mardi 28 février 2006, fait état de quatre réunions tenues en 2005 au terme desquelles ont été approuvés 47 projets pour un total de 20 milliards de dirhams, et devant générer 15.443 emplois directs et stables. 
En comparaison avec l’année 2004, les investissements ont progressé de 19 %, soit + 3,158 milliards DH, tandis que le nombre d’emplois projetés a augmenté de 83%, soit + 6.993 postes. 
Ces chiffres ont été annoncés dans un communiqué du département du Premier ministre, Driss Jettou. Ils ont été publiés mardi à l’issue d’une première réunion de la commission au titre de l’année 2006.
Quant aux projets nouvellement soumis à la commission au cours de cette première réunion, ils totalisent des engagements chiffrés à 16,087 milliards DH, alors que les postes d’emploi à créer sont au nombre de 8411 emplois directs et stables. 
La commission a d’abord pris connaissance de neuf projets, dont huit bénéficieront d’une contribution du Fonds Hassan II qui s’élève à 32,751 millions DH. Ces projets réaliseront des investissements de l’ordre de 553,7 millions de dirhams et permettront la création de 1.245 emplois dans les secteurs du câblage électronique pour l’industrie aéronautique, de l’industrie automobile, de la confection, du tissage, du traitement du cuir et recyclage des matières et déchets de matière. Ces projets seront réalisés à Tanger (zone franche, Boukhalef et Gzennaya), à Bouknadel, à Aïn  Atig, à Tit Mellil et à Fès. 
Par ailleurs, la commission a approuvé neuf projets de conventions d’investissement qui bénéficieront d’exonérations douanières et de  contributions financières du Fonds Promotion de l’Investissement. Les secteurs concernés sont l’automobile, la cimenterie, l’industrie chimique (acide phosphorique), la grande distribution et le commerce, les infrastructures des télécommunications, les télécommunications, le tourisme, l’immobilier et les loisirs. Ces projets nécessitent des investissements de l’ordre de 15,533 milliards DH et permettront la création de 7.166 postes d’emploi à Skhirate, Tétouan, Tanger, Bouskoura, Jorf Lasfar, Marrakech et Agadir. 
Le communiqué précise également que ces projets sont initiés par des promoteurs nationaux, émiratis, français et espagnols. 
Deux grands projets seront ainsi réalisés dans le secteur des télécommunications. Ils nécessitent des investissements de l’ordre de 8,965 milliards DH et permettront la création de 621 emplois. 
La commission a également examiné des projets d’investissement qui nécessitent l’avis de la commission ou l’arbitrage du Premier ministre.  Cette réunion de la Commission des investissements s’est déroulée en présence des ministres membres de la commission et les concernés par les projets examinés ainsi que les représentants des départements en relation avec les projets soumis.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *