Investissement : Al-Hoceïma courtise les investisseurs

Tourisme, pêche, artisanat, agroalimentaire, textile et cuir… La province d’Al-Hoceïma a dévoilé, samedi 15 mars, ses multiples atouts devant un parterre de ministres, diplomates, acteurs économiques et associatifs et représentants de la région. Jamais autant de monde n’a fait le déplacement jusqu’à Al-Hoceïma pour prendre part à une rencontre, remarque un acteur social de la région. En effet, il s’agit de la première rencontre sur l’investissement dans la province d’Al-Hoceïma organisée par l’association Rif pour la solidarité et le développement ARID. Mohamed Boussaïd, ministre du Tourisme et de l’artisanat, Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Mohamed Ameur, ministre délégué chargé de la Communauté marocaine résidant à l’étranger, Anis Birou, secrétaire d’Etat chargé de l’Artisanat, Mustapha Bakkoury, directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), Fouad Labrini, directeur général de l’Agence de développement et de promotion des provinces et préfectures du Nord, Abdeladim El Hafi, Haut commissaire aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la désertification, Luis Planas, ambassadeur d’Espagne au Maroc, et Mohamed Mhidia, wali de la région de Taza-Al Hoceïma-Taounate, ont tous répondu présents à l’appel de l’association ARID. Les divers intervenants ont mis l’accent sur les secteurs à forts potentiels capables de créer de nouveaux postes d’emploi dans cette région.
C’était aussi l’occasion pour les ministres présents de rappeler l’approche régionale adoptée par le gouvernement pour permettre l’essor économique et social de ces régions défavorisées.  Cette journée s’est clôturée par l’annonce des propositions et des suggestions formulées par les participants.  Établissement d’une plate-forme de dialogue au niveau provincial et régional pour définir les grandes lignes d’une vision de développement intégré, renforcement des infrastructures de la région, création de projets générateurs de revenus, mise en place de mécanismes incitateurs à l’investissement dans la province, création d’un fonds local d’investissement et d’une banque de données sur les opportunités d’investissement dans la région, octroi d’avantages fiscaux aux investisseurs dans cette région, mise en place d’une politique pour la promotion du produit touristique local…Ce sont-là les principales conclusions de cette manifestation. «Désormais, nous allons instituer des rencontres sectorielles dans les prochains mois pour mieux débattre des moyens et outils pour le développement de cette région», annonce Ilias Omary, conseiller de l’association ARID.


Planas : Un respect mutuel


Lors de cette rencontre, l’ambassadeur d’Espagne au Maroc, Luis Planas a affirmé que le Maroc et l’Espagne, pays amis et voisins, ont la volonté et l’ambition de développer davantage leurs relations économiques et de les porter au plus haut niveau pour un partenariat stratégique privilégié entre les deux pays. L’ambassadeur s’est par ailleurs félicité du message adressé par SM le Roi Mohammed VI au chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, à l’occasion de la victoire de son parti aux élections législatives. Ce message traduit, selon le diplomate, «le respect mutuel, la concordance de vues des deux Royaumes amis à l’égard des questions d’intérêt commun et leur détermination à continuer d’oeuvrer de concert pour le bien des peuples des deux pays».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *