Investissements : 57 projets et 64 millions DH depuis le début de l’année

Investissements : 57 projets et 64 millions DH depuis le début de l’année

Une année prometteuse. En seulement 7 mois, les différentes conversions d’investissement ont porté sur un montant supérieur à celui de toute l’année dernière. Du 1er janvier au 1er août 2007, la commission des investissements a, au total, tenu six réunions au cours desquelles elle a approuvé 57 projets d’investissement. L’ensemble de ces projets porte sur un montant de 64,05 milliards DH d’investissements et permet la création de 36.346 emplois.
Mercredi 1er août, le Premier ministre a présidé, à Rabat, une réunion de la commission des investissements. La réunion a été consacrée à l’examen de 30 projets d’investissement.
La commission a approuvé 16 projets d’investissement d’un montant total de 5,29 milliards DH qui permettront la création de 3.320 emplois. Parmi les textes signés 10 projets de convention d’investissement, 5  projets d’avenant aux conventions et un projet de convention cadre. Quatre grands secteurs sont particulièrement prisés par les futurs investisseurs.
Ces projets concernent, en effet, les secteurs du tourisme et de l’immobilier avec un total de 3 projets, l’industrie pétrochimique avec 2 projets et les secteurs de l’agroalimentaire et la  communication avec un projet chacun. L’axe Casablanca-El Jadida attire le plus d’investissements. Trois projets sont ainsi localisés dans le Grand Casablanca et deux dans la région des Doukkala-Abda, les régions de Rabat et de Marrakech abriteront les deux autres projets.
Selon Salaheddine Mezouar, ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’économie, «lors des 7 premiers mois de l’année en cours, nous avons atteint le niveau  des investissements enregistré en 2006». Le ministre a ajouté lors d’une déclaration de presse à l’issue de cette réunion que «Nous pouvons maintenant aspirer à doubler le niveau des investissements réalisé en 2006».
Les projets approuvés mercredi par la commission pourraient, en effet, renforcer davantage l’attractivité du Maroc en termes  d’investissement.
Pour rappel, le Premier ministre a présidé, mercredi 18 juillet, une cérémonie de signature de plusieurs conventions d’investissements. Les projets en vue concernent l’industrie du ciment, le tourisme et l’offshoring. 10,6 milliards DH et plus de 4.000 emplois sont à la clé.
Trois conventions ont ainsi été paraphées avec les groupes Addoha, Ynna Holding et l’espagnol Lubasa.
Les trois textes portent sur la création de quatre nouvelles cimenteries pour un investissement global de 8,8 milliards DH.
Outre l’industrie du ciment, le secteur du tourisme et l’offshoring ont également fait l’objet de conventions lors de la même réunion à la Primature. Il s’agit d’un total de quatre conventions portant sur des projets à réaliser à Marrakech et dans sa région pour un investissement de plus de 1,8 milliard DH.
Un mémorandum d’entente dans le secteur de l’offshoring a été également signé entre le gouvernement et la société française Percall, qui compte s’installer à Rabat Technopolis. Ceci contribuera à la création de près d’une centaine d’emplois d’ingénieurs qui s’ajouteront aux 70 ingénieurs travaillant pour le groupe à Rabat.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *