Investissements : CRI : 5 milliards DH pour l’Oriental

Investissements : CRI : 5 milliards DH pour l’Oriental

La région de l’Oriental attire de plus en plus d’investisseurs. En 2006, le Centre régional d’investissements (CRI) a enregistré des projets d’investissements records. En effet, le guichet d’aide aux investisseurs, mis en place au sein du Centre, a donné un avis favorable à quelque132 projets. Des projets qui totalisent un investissement d’un peu plus de 5 milliards de dirhams avec, à la clé, la création de 11.683 emplois.
Sur ces projets annoncés, 8 mobilisent des montants supérieurs à 200 millions de dirhams, soit une somme de 3,14 milliards de dirhams, et peuvent générer 2600 emplois. Les investisseurs nationaux arrivent en tête avec 106 projets et 2,14 milliards de dirhams d’investissements, suivis des Espagnols qui font état du lancement de 18 projets avec un investissement de 2,8 milliards de dirhams. La France arrive en troisième position des nationalités d’origine des investissements annoncés avec 4 projets et 46,4 millions de dirhams, suivie d’autres pays européens comme l’Italie, l’Allemagne ou les Pays-Bas. Globalement, l’année 2006 s’inscrit en nette amélioration par rapport à la précédente. Les montants des investissements ont plus que quadruplé, puisqu’en 2005, le même guichet n’a enregistré que 1,26 milliard de dirhams d’investissements contre 5,02 milliards en 2006. Et ce bien que le CRI ait donné son aval, il y a une année, à un nombre plus important de projets, 179 au total.
Par ailleurs, le Centre régional d’investissements a délivré, en 2006, un total de 455 certificats négatifs. Les secteurs qui ont suscité le plus d’intentions de création d’entreprises restent les services, le bâtiment et travaux publics (BTP) et le commerce talonnés de très loin par l’industrie et le tourisme. Plus du tiers des certificats négatifs, soit 37,80% concernent en effet le secteur des services, 32,53% des demandes de ce document sont relatives au BTP, suivis du commerce avec 18,68%. Le secteur industriel n’a intéressé que 5,71% des demandeurs de ce document préalable à toute initiative de création d’entreprises. Le tourisme a accueilli 3,52% des intentions de création d’entreprises, alors que l’agriculture et la pêche ferment la marche avec 0,44% des certificats. La région a vu la création, en la même année de 161 entreprises totalisant un capital de plus de 10,6 millions de dirhams. La plupart de ces entreprises sont de nature commerciale ou active dans les secteurs des services ou du bâtiment et travaux publics. Seules trois entités industrielle ont été créées avec un investissement de 0,12 million de dirhams et concernent le secteur agro-industriel.
À rappeler qu’en 2005, le nombre des certificats négatifs délivrés par le Centre régional d’investissements de l’Oriental était de 453 dont 160 sollicités par des personnes physiques. L’essentiel de ces dossiers de demandes de certificats négatifs concernait le secteur des services avec 176 demandes, le commerce, 120 demandes et le BTP avec 111 demandes. En terme de nature juridique des entreprises, les investisseurs, qui ont opté pour la région de l’Oriental, ont choisi, en grande majorité, la forme SARL. Ainsi, ce sont 120 entreprises qui ont été créées, en 2006, sous cette dénomination juridique contre seulement 67 une année auparavant, soit une hausse de plus de 79%. De plus, 35 dossiers d’entreprises ont été constitués par des personnes physiques, alors que ce nombre était de 67 en 2005.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *