Issam Maghnouj : 7,1 milliards DH alloués aux petites entreprises en 2017

Issam Maghnouj : 7,1 milliards DH alloués aux petites entreprises en 2017

Entretien avec Issam Maghnouj, responsable du marché de la TPE au sein d’Attijariwafa bank

Les centres Dar Al Moukawil affichent à ce jour des résultats formidables. En résumé, sur quatre centres ouverts depuis quelques mois, ce sont près de 6.000 TPE formées, 2.000 TPE conseillées et accompagnées et 56 partenariats locaux noués.

ALM : L’appel à candidatures pour les trophées de la TPE est officiellement lancé. Quels sont les principaux objectifs de ce concours ?

Issam Maghnouj : Les petites entreprises, comme vous le savez, font face à de nombreux défis, à la fois endogènes et exogènes, pour assurer leur développement, leur modernisation et, malheureusement, souvent leur survie. Et à ce titre, je fais référence aux problématiques de carences en formation, de moyens financiers limités et de délais de paiements qui s’allongent. C’est pourquoi l’ensemble des acteurs de cet écosystème, à savoir l’Etat, les banques, les opérateurs locaux et bien d’autres, conjuguent leurs efforts pour soutenir et accompagner les TPE.

Toutefois, de très nombreuses TPE connaissent le succès, innovent et voient leur entreprise prospérer. Et c’est pour cette raison que nous lançons aujourd’hui les «Trophées Ana Mâak» dont l’objectif est de valoriser et de mettre en exergue également les réussites des petites entreprises, parce qu’elles ont aussi des aptitudes certaines à innover et à être profitables. 

Ce concours, dont l’appel à candidature a été lancé le 8 mai et prendra fin le 8 juin, a aussi pour finalités non seulement de créer une véritable émulation autour de la TPE, mais aussi de contribuer à véhiculer une image positive de ces entreprises. Nous souhaitons donc vivement que des milliers de Marocaines et Marocains, jeunes ou moins jeunes, participent aux «Trophées Ana Mâak» en s’inscrivant sur la plateforme d’accompagnement des TPE daralmoukawil.com.

Pourquoi consacrer la TPE ? Et quels seront vos critères de sélection ?

Les TPE sont, à mon sens, le véritable socle de notre tissu économique puisqu’elles en constituent la part la plus importante, mais aussi et surtout parce qu’elles sont le ciment de la cohésion sociale.

Ce sont, en effet, les TPE qui véhiculent et transmettent de génération en génération le savoir-faire et la richesse de notre pays, notamment à travers l’artisanat et l’ensemble des métiers qui mettent en valeur les technicités de notre patrimoine commun. Le soutien des TPE devient également un levier majeur d’employabilité des jeunes et de lutte contre le chômage. C’est une voie, autre que le salariat, que peuvent emprunter nos jeunes pour assurer leur avenir. Ce sont là les raisons principales qui font que, depuis de nombreuses années, l’Etat marocain déploie, aux côtés de l’ensemble des partenaires et en particulier les banques, un certain nombre de programmes et de mécanismes pour promouvoir les TPE.

Les «Trophées Ana Mâak» viennent justement appuyer cette démarche à travers ce concours qui concerne quatre catégories qui sont la « création d’entreprise», «l’innovation», «l’export» et «le développement durable». La participation est ouverte à l’ensemble des Marocaines et Marocains à travers le Royaume avec comme seul critère d’être une entreprise de droit marocain, d’avoir une existence de plus de deux années, hormis les compétiteurs dans la rubrique «création», et de justifier d’un chiffres d’affaires inférieur à 10 millions de dirhams.

Que représente le marché de la TPE pour Attijariwafa bank ?

Le marché de la TPE est absolument prioritaire pour le groupe Attijariwafa bank et est inscrit au cœur de notre stratégie. Je rappelle simplement que le lancement de ce dispositif est l’aboutissement de plusieurs décennies d’histoire commune et d’accompagnement volontariste des petites entreprises de notre pays.

En effet, le Groupe Attijariwafa bank de plus d’un siècle a accompagné plusieurs générations de TPE qui sont devenues, parfois, des groupes familiaux d’envergure et des entreprises institutionnelles de grande taille. Au-delà du fait qu’il s’agisse, pour le système bancaire dans sa globalité, d’un marché dans lequel il persiste encore d’importantes marges de progression, c’est pour Attijariwafa bank un véhicule prioritaire pour exprimer et exercer concrètement sur le terrain sa responsabilité sociétale.

Quel accompagnement consacre Attijariwafa bank aux très petites entreprises?

Nous déployons depuis plusieurs années maintenant un dispositif novateur spécialement conçu pour aider les TPE à grandir, se moderniser et prospérer.

Il s’agit, en premier lieu, d’une offre de produits et services réellement adaptée aux besoins des TPE. Ensuite, une politique volontariste de financement des TPE construite sur un système puissant de scoring des crédits et qui a permis à Attijariwafa bank de financer un nombre très important de TPE. Ce sont quelque 32.500 nouveaux crédits qui ont été accordés aux TPE en 2017, pour une enveloppe de 7,1 milliards DH. Pour 2018, le Groupe Attijariwafa bank s’engage à financer 40.000 TPE pour une enveloppe de 8 milliards de dirhams. Et enfin, une démarche inédite d’accompagnement par des services non financiers qui s’est matérialisée en 2016 par le lancement de la plate-forme d’accompagnement daralmoukawil.com, accessible gratuitement pour les clients et non clients en prélude aux centres spécialisés. Et les derniers-nés de ce dispositif d’accompagnement, ce sont les centres Dar Al Moukawil qui offrent gratuitement aux TPE, clientes ou non, plusieurs services d’accompagnement. Les centres Dar Al Moukawil affichent à ce jour des résultats formidables.

En résumé, sur quatre centres ouverts depuis quelques mois, ce sont près de 6.000 TPE formées, 2.000 TPE conseillées et accompagnées et 56 partenariats locaux noués.

Mais au-delà des chiffres, les centres Dar Al Moukawil sont devenus, en l’espace de quelques mois, des acteurs centraux de l’écosystème entrepreneurial local.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *