Job Fair 2008 : Un lieu d’échange entre étudiants et entreprises

Une  panoplie d’entreprises qui représentent le cœur du marché économique marocain était présente lors de la 5ème édition du Job Fair, le 28 mars 2008 à Ifrane. Manifestation qui a pour but de permettre aux étudiants lauréats d’Al Akhawayn et d’autres grandes écoles de se rencontrer, de se connaître et d’exposer leurs compétences à diverses entreprises. Parmi les 30 entreprises qui ont participé à cet événement cette année, on note les groupes CDG, OCP, ONA, Méditel, CDVM, Société Générale Maroc, Attijariwafa bank…, des multinationales : Ubisoft, Dell, Kraft Foods, Rekitt Benckiser, Nestlé,  CISCO, Chronopost International, Diorh, Unilever parmi d’autres et pour la première fois une ONG, à savoir, Amnesty International.  Aussi étaient au rendez-vous cette année, des lauréats et étudiants de l’ISCAE et des étudiants membres de l’AIESEC. Ainsi, l’association « Al Akhawayn Alumni » (AA) organisatrice de cet événement place cette nouvelle édition sous les couleurs de l’ouverture, la proximité et la diversité. «L’ouverture à des associations d’étudiants d’autres grandes écoles s’inscrit dans notre volonté de participer activement au développement de notre pays en créant un environnement d’échange et de réflexion», indique Youssef Ittobane, président de l’AA, ajoutant que
«la proximité, aussi l’une de nos priorités au même titre que la diversité, consiste à être plus à l’écoute de nos membres et partenaires de façon à mieux cerner leurs besoins et améliorer la fréquence de nos activités.  La diversité, quant à elle, se traduit dans l’organisation de divers types d’événements : sociaux, professionnels, divertissements, sportifs…». A noter que cette année, le Job Fair est officiellement parrainé par le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle. Un parrainage qui constitue une première étape vers la transformation de cet événement en carrefour national de l’emploi. Aussi en plus d’être un lieu de recrutement, ce rendez-vous annuel permet aux jeunes étudiants de se préparer aux exigences du marché du travail et d’apprendre à faire des CV, lettre de motivation et entretiens. Par ailleurs, cette année, la demande des entreprises en cadres était très grande. Elle se compte par centaine de profils recherchés notamment en ingénieurs, comptables, développeurs, chefs de projet, DAF, responsables d’achat…. «Le Job Fair est pour nous une occasion d’approcher de bons potentiels. Nous cherchons des trilingues capables d’évoluer internationalement qui ont, en plus de leur formation technique pointue, une capacité de gérer des équipes»,  déclare le RH d’une entreprise présente dans les stands du Job Fair. D’autre part, dans sa perspective d’ouverture, l’association des lauréats de l’Université Al Akhawayn
«Al Akhawayn Alumni» (AA) qui organise d’autres événements tout au long de l’année, compte élargir de plus en plus sa liste d’invités pour l’année prochaine au Job Fair, notamment en y inscrivant d’autres associations tout aussi actives d’anciens élèves de grandes écoles. Et cela pour faire progressivement du Job Fair une référence nationale en matière d’emploi.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *