Journée mondiale de la femme: La Bourse de Casablanca pour plus de parité

Journée mondiale de la femme: La Bourse de Casablanca pour plus de parité

A l’occasion de la Journée internationale de la femme, la Bourse de Casablanca se mobilise pour la parité homme-femme. 

A l’instar de 34 bourses à travers le monde, la place financière  de Casablanca a organisé la cérémonie «Ring the Bell for Gender Equality». Cet événement est le fruit d’un partenariat entre IFC-membre du Groupe de la Banque mondiale, Sustainable Stock Exchanges (SSE) Initiative, ONU Global Compact, ONU Femmes, Women in ETF et la Fédération internationale des Bourses (WFE).  Pour cette initiative,  la Bourse de Casablanca s’est associée à deux institutions engagées sur la thématique de l’égalité des genres, à savoir  l’Institut marocain des administrateurs (IMA) et le Club des femmes administrateurs Maroc (CFA Maroc).

Lors de cet événement,  Karim Hajji, directeur général de la Bourse de Casablanca, a déclaré que cette initiative «symbolise notre engagement à promouvoir l’égalité des genres au sein de notre institution en particulier et plus globalement, au sein du marché financier marocain où les femmes ne représentaient en 2013 que 11% seulement des administrateurs des sociétés cotées». Rappelons à ce sujet que la Bourse de Casablanca a entamé depuis quelques années des démarches pour assurer l’égalité des genres. Actuellement, les femmes représentent  50% de son effectif, contre 38% en 2012.

En marge de la cérémonie «Ring The Bell», une conférence a été organisée sur le thème «Femmes dans les conseils d’administration : effet de mode ou exigence de performance ?».  A ce sujet,  Dounia Taarji, co-fondatrice de CFA Maroc, s’est félicitée d’une telle initiative  qui permet d’examiner de plus près  la représentativité des femmes au sein des conseils d’administration et organes de gouvernance des sociétés cotées.

Pour sa part, Lamia El Bouanani, directrice exécutive de l’IMA, a souligné que  «rendre obligatoire la diffusion de l’information par les entreprises et notamment en matière de diversité et de ratio homme-femme dans l’effectif global et dans le conseil d’administration peut jouer un effet de levier important pour l’évolution des pratiques».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *