Journée mondiale: La météorologie nationale certifiée

Journée mondiale: La météorologie nationale certifiée

Le Maroc célèbre la journée mondiale de la météorologie sous le signe de la compréhension. «Climat: comprendre pour mieux agir» est le slogan choisi pour cette journée qui intervient chaque 23 mars.

A l’instar des organisations météorologiques du monde, la direction de la météorologie nationale ouvre le débat autour de la composante climatique qui demeure aujourd’hui une affaire de tout un chacun. Au-delà de son aspect technique, le climat et les problématiques qui y affèrent sont devenus une préoccupation quotidienne du citoyen marocain. Le changement climatique se situe ainsi au cœur du débat engageant toutes les composantes de la société marocaine autour d’une profonde réflexion.

Au moment où la communauté internationale s’apprête à prendre des décisions ambitieuses pour affronter ce fléau, le Maroc s’active fermement à mettre en œuvre un dispositif puissant afin de relever les défis liés au changement climatique. Des enjeux dont la portée touche les secteurs économiques vitaux, à savoir l’agriculture, le tourisme, les infrastructures et la santé. Le but étant d’améliorer les résultats de ces secteurs et réduire en perspective les risques de catastrophes. Les efforts de la direction de la météorologie nationale s’illustrent par le lancement de projets et d’études de grande envergure.

Citons dans ce sens : les travaux relatifs au projet d’alerte précoce à la sècheresse, qui ont permis de calculer et d’analyser les indices météorologiques de détection et de suivi de la sècheresse. Aussi, la direction a contribué au lancement d’une étude visant à réaliser le volet «Scénario climatique et évolution future» en vue d’évaluer l’impact des changements climatiques sur les villes côtières de l’Afrique du Nord.

Les compétences de la Direction de la météorologie nationale sont de plus en plus reconnues que cela soit au niveau national ou international. Cette reconnaissance a été couronnée par l’attribution de la certification ISO 90001 version 2008, délivrée en marge de cette journée par le Bureau «Veritas certification», connu mondialement par la certification dans les domaines de la qualité, la sécurité, la protection de l’environnement et la responsabilité sociétale.

La direction voit en cette certification un aboutissement de sa démarche qualité engagée depuis 2006, sous la tutelle du ministère délégué chargé de l’eau. Il est question, entre autres, de la reconnaissance de la performance des prestations et services mis à la disposition des partenaires et usagers de la Direction de la météorologie nationale.

«La météorologie est un outil d’aide à la décision»

3 Questions à Charafat Afilal, ministre déléguée auprès du ministre de l’énergie, des mines, de l’eau et de l’environnement, chargée de l’eau

 

ALM : La célébration de la journée de la météorologie est articulée cette année autour de la compréhension et l’action. Comment justifiez-vous le choix de ces deux composantes ?
 

Charafat Afilal : Notre ambition est de faire sortir le secteur de la météorologie de son cadre purement scientifique et le présenter de façon simplifiée à l’opinion publique. Aujourd’hui, tout le monde parle des changements climatiques et de leur impact sur le développement du pays. Il est temps de montrer le rôle de la météorologie en tant qu’outil d’aide à la décision pour accompagner ce changement. Ainsi , le secteur ne concerne pas seulement les techniciens, scientifiques ou ingénieurs mais il fait plutôt partie du développement du pays, une composante qu’on peut effectivement mettre au profit du développement humain et de la sécurité de la population.

Comment la donnée météorologique peut-elle servir tous ces pôles ?

A titre d’exemple, la donnée météorologique a permis de minimiser la catastrophe dans les provinces du Sud et réduire éventuellement les dégâts humains et matériels. Cela nous a permis aussi d’intervenir à temps réel pour sauvegarder les vies humaines. De même, la donnée météorologique peut être utilisée au profit de certains secteurs, notamment en agriculture. Chose qui permet aux professionnels de décider de quel type de culture ou de pratique à entreprendre. La météorologie constitue également une donnée déterminante pour le transport aérien, maritime et terrestre.

Le Maroc est-il assez outillé pour affronter les enjeux climatiques ?

On peut dire que oui. La direction couvre actuellement l’ensemble du territoire national, et ce à travers 156 stations automatiques implantées dans un grand nombre de régions. L’objectif étant d’assurer le suivi de la demande. Il est utile de souligner que la Direction de la météorologie nationale constitue un pôle d’excellence reconnu à l’échelle internationale.

Nos cadres et ingénieurs siègent dans des organisations internationales qui gèrent le secteur, notamment l’Organisation mondiale de la météorologie. Ceci prouve la qualité et l’excellence des formations déployées par la direction. L’urgence actuellement est de suivre le développement des équipements qui deviennent de plus en plus obsolètes. Donc nous sommes obligés de les reconstituer pour pouvoir suivre l’évolution internationale qui s’opère dans ce domaine.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *