Journées culturelles des étudiants de l’IAV : L’innovation, clé de voûte pour une agriculture durable

Journées culturelles des étudiants de l’IAV : L’innovation, clé de voûte pour une agriculture durable

Le département de l’agriculture place l’innovation au cœur de ses priorités. Un intérêt particulier est accordé à l’encouragement des programmes innovants de recherche-développement.

Intégrer les TIC et les nouvelles technologies du digital dans l’agriculture est la nouvelle orientation sur laquelle mise le secteur pour le prochain cap. La nécessité d’emprunter la voie de l’innovation dans le monde agricole a été soulignée par le ministre de tutelle lors de la cérémonie de clôture des journées culturelles des étudiants de l’institut agronomique et vétérinaire Hassan II (IAV). Intervenant dans ce sens, Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, a mis l’accent sur la nécessité d’accélérer cette intégration pour accompagner l’élan de modernisation qui s’opère dans le secteur.

Ceci passerait par la conduite de programmes de recherches novateurs qui répondent aux attentes et aux besoins d’un monde agricole en constante mutation. «Le Maroc a besoin d’une jeunesse investie dans l’innovation et l’entrepreneuriat au service du développement économique et social, en général, et le développement rural en particulier, notamment pour une agriculture moderne et durable et un milieu rural offrant les opportunités de création de la richesse et d’emplois», souligne le ministre à ce propos. Le département de l’agriculture place l’innovation au cœur de ses priorités. Un intérêt particulier est accordé à l’encouragement des programmes innovants de recherche-développement, et ce en toute harmonie avec les besoins en agriculture et les ambitions affichées pour assurer la continuité du Plan Maroc Vert (PMV) et la nouvelle stratégie de développement agricole.

S’agissant de la formation et de la recherche dans les domaines de l’agriculture et de la médecine vétérinaire, le ministre a insisté sur l’impératif de s’adapter aux changements évolutifs tant du secteur agricole que du système d’enseignement et de formation. Aziz Akhannouch a dans ce sens appelé l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II à veiller à maintenir la qualité de ses lauréats en faisant évoluer son système de formation et de recherche pour répondre adéquatement aux mutations que connaît l’agriculture marocaine, sous l’impulsion du Plan Maroc Vert depuis 10 ans. L’ambition étant d’impulser une nouvelle dynamique pour le développement d’un capital humain à forte capacité aussi bien au Maroc qu’en Afrique.

D’où l’intérêt de renforcer les programmes de coopération Sud-Sud. Pour rappel, les journées culturelles, sportives et artistiques sont une occasion pour consacrer le talent des étudiants de l’IAV. Des prix ont été remis aux lauréats des différentes compétitions de cette manifestation qui a connu par ailleurs la tenue d’une série de conférences thématiques ayant traité entre autres la valorisation des matières végétales locales et le rôle du bénévolat dans le développement durable, équitable et solidaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *