Khalid Oudghiri, un Marocain à Paribas

Promotion pour Khalid Oudghiri, Directeur gén-éral adjoint en charge de la Banque commerciale de la BMCI et de PDG de BMCI Leasing. A partir du 15 mai, ce quadragénaire aura à sa charge la responsabilité de la zone Moyen-Orient au sein du pôle Banque de Détail à l’International (BDDI) du groupe BNP Paribas. Ce poste qui était occupé auparavant par François Dauge permettra à M. Oudghiri de faire partie du comité de Direction de BDDI.
Il s’agit en effet de la deuxième promotion du genre à profiter aux cadres de la BMCI. En janvier 2001, l’ancien directeur des ressources humaines de la banque a été choisi pour occuper le poste de secrétaire général de la Banque du Caire et de Paris en Egypte. Ces deux nominations ouvrent l’appétit de la BMCI quant «aux opportunités de carrières à l’international qu’offre le groupe aux cadres de ses filiales et succursales hors de France».
Ingénieur de formation, M. Oudghiri est lauréat de l’Ecole Centrale de Paris. Il est aussi diplômé de l’Institut Français du Pétrole et titulaire d’une maîtrise de mathématiques. Sa formation en pétrole lui a tracé son chemin au sein de l’ONAREP (Office National de recherches et d’Exploitations Pétrolières) où il a passé six ans en tant que chef du département Développement et Exploitation.
Au terme de cette expérience, il intégra la CFI (compagnie Financière d’Investissement) en tant que responsable des opérations d’acquisitions et de restructurations. Son dernier parcours avant d’intégrer la BMCI, il l’a été le Groupe Bois de l’Atlas où il assurait la fonction d’Administrateur directeur général pendant cinq ans. Au sein de la BMCI qu’il a intégrée en 1992, Khalid Oudghiri a occupé différentes fonctions. Nommé en premier lieu directeur des groupes d’exploitations Nord-centre et hors Casablanca, il a peu de temps après été nommé directeur du réseau pour devenir au bout de trois ans d’exercice au sein de cette banque directeur délégué responsable de la direction centrale du réseau.
Avant de s’envoler vers Paris, ce membre fondateur de l’association Maroc 2020, avait à sa charge outre la banque commerciale, la filiale crédit-bail de la BMCI. Qui succèdera à M. Oudghiri ? aucune réponse n’est donnée. «Une nouvelle organisation est en cours. Elle sera mise en place très prochainement», indique-t-on à la BMCI.
Le poste qu’il occupait sera peut-être appelé à disparaître cédant la place à une nouvelle fonction.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *