Kobenan Kouassi Adoumani: «L’unité de transformation du Groupe Unimer est très attendue par notre pays»

Kobenan Kouassi Adoumani: «L’unité de transformation du Groupe Unimer est très attendue par notre pays»

ALM : Comment évaluez-vous la coopération avec le Maroc et votre participation au Salon Halieutis ?
 

Kobenan Kouassi Adoumani : La volonté de coopération est une réalité. Nous tirons profit de ce salon depuis sa première édition et cette édition nous sommes les invités d’honneur. La visite de Sa Majesté le Roi a également boosté cette coopération. Notre participation au salon est importante. Elle nous permet de prendre contact avec nos partenaires de la pêche. Notons que nous avons signé avec eux des accords. Il y a une structure qui va être implantée en Côte d’Ivoire en vue de permettre la transformation du poisson pélagique pour en faire un produit de conserve. Rappelons que notre président a également visité le Maroc.

Après le lancement de l’appel d’offres pour le projet du point de débarquement en Abidjan, avez-vous une visibilité sur le lancement des travaux ?

Les travaux vont bientôt débuter. Nous avons lancé dans un premier temps des études de faisabilité qui sont maintenant prêtes. Par la suite, nous avons lancé des offres et les gens sont aujourd’hui en train de se faire enregistrer. Notons que les dossiers vont être bientôt déposés. Dans le même cadre nous avons mis en place une équipe technique qui se charge d’analyser les demandes et de choisir la société qui sera habilitée à réaliser ce projet d’envergure. Donc les travaux commenceront bientôt

Qu’en est-il du projet de création d’une unité de transformation du groupe «Unimer» ?

Nous signalons que l’accord a déjà été signé. Le Groupe «Unimer» a évoqué dans un premier temps la demande de l’espace qui va abriter ses installations. Nous avons confirmé de notre part notre volonté de répondre à leur demande et activer les choses pour que tout se déroule comme souhaité. C’est un projet qui est très attendu par notre pays.
 
Quelles perspectives pour cette coopération ?

Les perspectives de coopération sont bonnes. Vous pouvez constater, aujourd’hui, au niveau de la Côte d’Ivoire qu’une grande majorité de Marocains a des sociétés sur place et travaille à renforcer la coopération initiée entre nos deux pays. Notre président a également fait une visite au Maroc accompagné par des opérateurs économiques et depuis lors la Côte d’Ivoire est devenue une nouvelle destination pour les Marocains. Avant on parlait beaucoup de Libanais mais aujourd’hui ce sont les Marocains qui occupent une grande partie de nos marchés. Une donne qui montre que les perspectives de coopération sont bonnes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *