L agence urbaine de Tanger accentue la cadence

L agence urbaine de Tanger  accentue la cadence

Présidés par Nabil Benabdellah, ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de la politique de la ville, les travaux de la treizième session du conseil d’administration de l’Agence urbaine de Tanger  (AUT) se sont distingués, lundi 8 avril, par la présentation de ses principales réalisations au titre de l’année 2012, ainsi que son plan d’actions pour l’année 2013. Intervenant à cette occasion, M. Benabdellah a indiqué que la simplification des procédures pour l’octroi des autorisations de construire et l’encouragement de l’investissement est l’une des priorités majeures. «Nous sommes en train de travailler sur la mise en place d’un décret pour la simplification des procédures pour les demandes d’autorisation», a affirmé M. Benabdellah.
Dans ce cadre, l’AUT mène des actions à travers sa programmation au titre de l’année 2013, pour la simplification des procédures d’autorisation. Il s’agit «d’assouplir les procédures et circuits relatifs à l’examen des demandes d’autorisation de construire, de lotir, de créer des groupements d’habitation et de morceler, avec plus de facilités en faveur des populations rurales», a souligné Hafida Aarab, directrice de l’AUT. Selon les responsables de l’AUT, l’Agence a pu accentuer la cadence et la qualité de ses interventions grâce à la mobilisation de tous ses moyens humains et matériels. «L’AUT réaffirme sa volonté de poursuivre ses efforts dans ce contexte pour mieux accompagner les grands chantiers de développement initiés par SM Mohammed VI», a tenu à préciser Mme Aarab. Selon les données statistiques, quelque 3.240 dossiers ont été instruits en 2012, dont environ 88% dans la préfecture Tanger-Asilah et 12% dans la province rurale de Fahs-Anjra, comparativement à 4.200 dossiers examinés en 2011 et 6.006 en 2010. Ce qui démontre que le nombre total de dossiers instruits a connu une nette régression par rapport aux années précédentes. «Le nombre de dossiers instruits en 2012 n’inclut pas les demandes de construction dans les quartiers sous-équipés qui ont totalisé 897 dossiers en 2010, 2.599 dossiers en 2011 et 6.579 dossiers en 2012, soit une augmentation de 250%», selon les responsables de l’AUT.
L’agence a poursuivi en 2012 ses efforts pour la généralisation de la couverture du territoire en documents d’urbanisme. Au niveau de la planification urbaine, l’AUT procédera, dans le cadre de la mise de son plan d’action au titre de l’exercice 2013, au suivi des projets des documents d’urbanisme lancés au cours de ces dernières années et qui sont au nombre de 34. Il est à noter que pour les autres documents relatifs aux plans de développement de la province rurale Fahs-Anjra, une convention a été établie avec le conseil préfectoral pour le financement de la réalisation de ces documents au cours de l’année en cours. L’agence a poursuivi son action déjà initiée de délimitation des principaux douars et regroupements d’habitations dans l’ensemble du territoire de la wilaya, et ce en les accompagnant d’un règlement de construction adapté aux spécificités architecturales et urbanistiques locales. 232 douars ont été ainsi délimités dans la wilaya couvrant une superficie globale de 10.257 ha.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *