L industrie fait de l innovation son cheval de bataille

L industrie fait de l innovation son cheval de bataille

L’innovation et le développement technologique sont désormais des enjeux clés pour la compétitivité des entreprises. Voilà ce qui a motivé le ministère de l’industrie, du commerce et des nouvelles technologies à élaborer un projet de décret instituant le Comité national de l’innovation et de la recherche industrielle. En effet, le ministère vient de déposer pour commentaire son projet de décret auprès du Secrétariat général du gouvernement. Aussi, dans sa présentation, ledit projet souligne qu’afin de consolider les initiatives déjà entreprises au sein d’une vision globale, donner une nouvelle impulsion à l’innovation et rattraper le retard enregistré par le Maroc dans ce domaine par rapport aux pays développés mais surtout par rapport à certains pays émergents et concurrents, le ministère a mené une démarche participative de réflexion, incluant l’ensemble des acteurs impliqués dans la sphère de la recherche et de l’innovation au Maroc, notamment les autorités gouvernementales concernées, les entreprises, les universités et les opérateurs financiers. Ainsi, cette démarche intitulée «Initiative Maroc Innovation» a permis, après concertations, de définir un plan d’action pragmatique qui reprend les projets les plus réussis et les expériences internationales les plus intéressantes. Aussi, cette stratégie nationale de l’innovation, portée aujourd’hui par le ministère de l’industrie, le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), a fixé deux objectifs quantitatifs. Il s’agit de produire 1.000 brevets marocains et de créer 200 start‑up innovantes à l’horizon 2014. En bref, le principe de base ayant conduit à la définition de ce plan a consisté à analyser la chaîne de valeur de l’innovation et à définir les composantes qui permettent à cette chaîne de fonctionner de la meilleure manière. De ce fait, le plan s’articule autour de quatre piliers stratégiques comprenant treize chantiers phares. Il s’agit de la gouvernance et le cadre, l’infrastructure, le financement et le soutien, et enfin, la mobilisation des talents.
À ce titre, comme prévu dans le cadre du premier pilier et afin d’assurer une meilleure coordination du système national de l’innovation au Maroc, le ministère a décidé de mettre en place un Comité national de l’innovation et de la recherche industrielle, orienté marché, pour la gouvernance et le pilotage de la stratégie «Maroc Innovation». Ce comité va permettre, entre autres, la mise en cohérence des actions des différents acteurs de l’innovation et de la recherche dans notre pays en assurant la visibilité et la mobilisation nécessaires pour tous les départements et partenaires pour réaliser les ambitions marocaines dans ce domaine. Aussi, de par ses missions transversales, ce comité sera présidé par le chef de gouvernement et sera assisté par un Secrétariat permanent assuré par l’autorité gouvernementale chargée de l’industrie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *