L OCP peaufine sa conquête du marché brésilien

L OCP peaufine sa conquête du marché brésilien

L’Office chérifien des phosphates (OCP) rachète 50% dans la joint-venture marocaine «Bunge Maroc Phosphore». Une opération qui devrait être conclue d’ici la fin de l’année 2013 mais qui demeure, toutefois, jette aux conditions suspensives usuelles dans ce type de transaction, notamment l’accord des autorités réglementaires brésiliennes. Aussi, selon un communiqué de l’OCP, ce sont les parts de Bunge Limited dans «Bunge Maroc Phosphore» que l’Office s’apprête à racheter.

À ce titre, il convient de signaler que «Bunge Maroc Phosphore» assure une production annuelle de 375.000 tonnes d’acide phosphorique et de 700.000 tonnes d’engrais, ce qui permettra de porter la capacité de production d’engrais propre à l’OCP de la plate-forme de Jorf Lasfar à environ 7 millions de tonnes par an, notamment après la mise en service, cette année, de deux nouvelles unités de granulation d’engrais DAP d’une capacité d’un million de tonnes chacune.

À ce titre, Soren Schroder, directeur général de Bunge Limited, souligne dans une déclaration relayée par le communiqué que «Bunge Maroc Phosphore a joué un rôle important dans la satisfaction des besoins d’approvisionnement en engrais en Amérique du Sud». M. Schroder n’a pas manqué de souligner le caractère stratégique de cette transaction pour les deux parties, puisqu’elle intervient à un moment où le Groupe Bunge vient

de vendre sa société spécialisée dans les engrais au Brésil.
Pour sa part, le directeur exécutif en charge du Pôle commercial d’OCP, Mhamed Ibnabdeljalil, a fait savoir que la joint-venture «Bunge Maroc Phosphore» a constitué un élément clé de la stratégie d’OCP en Amérique latine. Pour lui, «cette acquisition permettra de renforcer l’engagement du Groupe OCP pour cette région», relevant que l’Office va œuvrer pour l’intégration de cette unité dans le système de production du groupe au niveau de la plate-forme Jorf Lasfar.

Dans ce sens, le communiqué souligne que créée par l’OCP et Bunge en 2008, cette joint-venture a permis de produire, depuis son démarrage, des engrais et des produits élémentaires à base de phosphate à destination des filiales de Bunge en Amérique du Sud. Ainsi, l’extension de la capacité de production du groupe en engrais lui permettra de répondre aux tendances à long terme de la demande mondiale croissante pour le phosphate et ses produits dérivés, tout en réitérant son engagement à jouer un rôle crucial dans la sécurité alimentaire mondiale.

Aussi, le communiqué rappelle que l’OCP, un des leaders mondiaux sur le marché du phosphate et de ses produits dérivés, est un acteur incontournable sur le marché international depuis 1920. En effet, le Groupe OCP a réalisé un chiffre d’affaires de 59,3 milliards de dirhams en 2012 et emploie directement plus de 23.000 collaborateurs tout en contribuant de manière substantielle au développement de différentes régions du Maroc. Pour sa part, Bunge Limited, fondée en 1818, est un leader mondial de l’agroalimentaire présent dans plus de 40 pays et compte environ 35.000 employés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *