La BAD prête au Maroc pour appuyer la gouvernance de la protection sociale: 134,5 millions de dollars pour «Hakama»

La BAD prête au Maroc pour appuyer la gouvernance de la protection sociale: 134,5 millions de dollars pour «Hakama»

La cérémonie de signature de l’accord de prêt d’un montant de 134,65 millions de dollars US, accordé par la Banque africaine de développement (BAD) au Maroc, pour financer le programme d’appui à la gouvernance de la protection sociale (PAGPS), a eu lieu vendredi au siège de cette institution à Abidjan.

Mustapha-JEBARI
Mustapha Jebari, ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire

L’accord de prêt a été paraphé par l’ambassadeur du Royaume en Côte d’Ivoire, Mustapha Jebari, et le vice- président de la BAD, Kapil Kapoor, en présence de plusieurs personnalités et cadres de la banque, dont Abdelmajid Mellouki, administrateur représentant le Maroc à la BAD.

Le PAGPS, rappelle-t-on, est un appui budgétaire sectoriel au gouvernement, qui vise à améliorer la protection sociale des citoyens, grâce au renforcement du dispositif de gouvernance de la protection sociale et l’optimisation de l’utilisation des ressources d’une part, et d’autre part, à l’extension de la couverture de la protection sociale et à l’amélioration de la qualité des services.

Il permettra en particulier de mettre en place les bases législatives et réglementaires d’une protection sociale améliorée et d’accompagner les initiatives du gouvernement marocain à travers un dialogue de politique sectorielle en coordination avec les autres partenaires au développement du Royaume.

Les principaux objectifs poursuivis à travers le PAGPS consistent en l’amélioration de la couverture de la protection sociale et de la qualité des services, à travers la mise en œuvre de filets de protection sociale plus efficients et efficaces, et le renforcement du dispositif de gouvernance de la protection sociale et l’optimisation de l’utilisation des ressources.

S’exprimant à cette occasion, l’ambassadeur du Maroc en Côte d’Ivoire a souligné l’importance de ce projet et ses effets tangibles directs sur la population, notamment les femmes et les personnes en situation de vulnérabilité, notant que le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, accorde une priorité de premier rang à tous les programmes et initiatives susceptibles d’améliorer la qualité des services sociaux, spécialement dans le domaine de la protection sociale et médicale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *