La BERD lance le programme «Women in Business» dans le Nord et l’Oriental

La BERD lance le programme «Women in Business» dans le Nord et l’Oriental

Cette initiative cible, durant sa phase initiale, au moins 200 femmes entrepreneures au Maroc

Cette initiative permettra,  aux femmes entrepreneures un accès privilégié à des financements via des banques partenaires ainsi qu’à des services de conseil, des formations, du mentoring, du coaching et du networking.

Faciliter et améliorer l’accès au financement et au savoir-faire pour les femmes dirigeantes et propriétaires de petites et moyennes entreprises (PME). C’est l’objectif principal du programme «Women in Business», dont le lancement officiel a eu lieu, mercredi 6 mars, à Tanger, en faveur des femmes entrepreneures dans les deux régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et de l’Oriental. Initié par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), ce programme, qui bénéficie du soutien de l’Union européenne (UE) et la participation de ses partenaires bancaires : la BMCE Bank of Africa et la BMCI, cible durant sa phase initiale au moins 200 femmes entrepreneures au Maroc.

«Ce programme se veut un levier pour la promotion d’une croissance inclusive et en particulier de l’entrepreneuriat féminin, comme approche novatrice pour rompre avec le statu quo, éliminer les obstacles structurels et faire en sorte qu’aucune femme ni aucune fille ne soit laissée de côté», a indiqué l’ambassadrice, chef de la délégation de l’Union européenne au Maroc, Claudia Wiedey. Cette initiative permettra, selon les données communiquées à cette occasion, aux femmes entrepreneures un accès privilégié à des financements via des banques partenaires (BMCE Bank of Africa et BMCI), ainsi qu’à des services de conseil, des formations, du mentoring, du coaching et du networking et avec l’appui de l’UE au titre de l’initiative en faveur de l’inclusion financière. «Les femmes entrepreneures représentent seulement 12% du nombre total des entreprises au Maroc, dont 1/3 dans le secteur formel. Ce programme permettra d’autonomiser les femmes entrepreneures en leur permettant d’accéder au financement et au savoir-faire en matière de gestion d’entreprises», a souligné la directrice de la BERD au Maroc, Marie-Alexandra Veilleux-Laborie.

Les organisateurs ont voulu faire de l’inauguration officielle de ce programme dans les deux régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et de l’Oriental un grand événement, qui coïncide avec la Journée internationale des droits des femmes ayant lieu, cette année, sous le thème «Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement». Le choix de Tanger par la BERD pour l’installation d’un bureau de représentation, en dehors de l’axe Casablanca- Rabat, n’est pas le fruit du hasard. Du fait que la ville du détroit vit, selon les initiateurs de ce projet, un grand dynamisme dans tous les secteurs clés de l’économie et dont les femmes ont contribué à cet essor économique.

Dans cette phase de lancement au Maroc, «la BERD octroie au total près de 400 millions de dirhams à la BMCE Bank of Africa et à la BMCI afin de soutenir des PME dirigées par des femmes à travers tout le Royaume. D’autres banques devraient se joindre à cette initiative à l’échelle nationale», tient à préciser la même source. Il est à noter que la BERD a commencé à investir au Maroc en 2012. Elle a à ce jour financé dans le Royaume quelque 50 projets représentant un total de 1,7 milliard d’euros et a fourni des conseils en gestion d’entreprises à plus de 550 PME marocaines.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *