La BID crée une nouvelle institution financière

La Banque islamique de Développement (BID) a annoncé, lundi à Koweït, la création d’une institution financière internationale spécialisée dans le financement des échanges commerciaux entre les pays membres de l’Organisation de la Conférence islamique (OCI).
Le capital annoncé de la nouvelle institution est de l’ordre de 3 milliards de dollars, dont 500.000 de dollars ont été déjà débloqués, a indiqué le président de la BID, M. Ahmed Mohamad Ali.
La nouvelle entité aura pour mission d’encourager les échanges commerciaux entre les pays membres. Elle table sur une augmentation de 20% du taux de ces échanges, au lieu des 10% réalisés actuellement, a-t-il ajouté.
La cérémonie de signature du document portant création de cette nouvelle institution financière a été prévue mardi à Koweït, à l’ouverture de l’assemblée annuelle du conseil des gouverneurs de la BID, composé des ministres des Finances ou de l’Economie des pays membres.
Les participants à cette réunion devaient également examiner le volume et les activités du Fonds de lutte contre la pauvreté créé par la BID. Créée par l’OCI en 1975, la Banque islamique de Développement a accordé, depuis sa création, des crédits dont le montant total est estimé à 38 milliards de dollars. La banque accorde des crédits à taux préférentiels destinés à contribuer aux projets de développement des 57 pays membres et à aider ces pays à surmonter les difficultés financières.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *