La BID finance le tronçon Fnideq-M’diq

Le réseau autoroutier national et notamment le tronçon Tétouan-Fnidek reste prioritaire. En effet, l’important flux d’usagers que connaît la période estivale et notamment le retour des marocains résidant à l’étranger donne une appréciation de l’urgence de sa réalisation. La mise en service est prévue pour 2005, soit une longueur totale de 28 km.
Le site où doivent se dérouler les travaux est essentiellement montagneux. La concession est revenue à la société des Autoroutes Du Maroc (ADM), dont le coût d’investissement s’élève, selon les estimations, à 700 millions de DH. Par ailleurs, la concrétisation de ce projet permettra de drainer un trafic moyen journalier estimé à plus de 2.300 véhicules dès 2005, pour dépasser 12.000 véhicules en 2030. Rappelons que les études d’exécution ont été lancées le mois d’octobre de l’année précédente, soit en 2001. Par ailleurs, les travaux de réalisation s’étendront sur 30 mois. L’actualité réside dans le don de la Banque Islamique de Développement d’une somme de 41,5 millions de DH à la société des Autoroutes du Maroc.
Ce montant est destiné à la contribution au financement du tronçon Fnidek-M’Diq de l’autoroute Fnideq-Tétouan. Cette participation financière sera consacrée au financement des travaux de génie civil sur une étendue de 15 km. En 2001, en matière d’investissements ADM, a consacré montant de plus d’un milliard de DH et sur le plan de la construction autoroutière, une somme de 950 milliards de DH, indique-t-on auprès de la société. Quant à la circulation autoroutière, elle a crû à «un rythme soutenu» en 2001.
Des augmentations non négligeables du trafic ont ainsi été enregistrées sur les sections de Casablanca-Rabat (+ 4%), Rabat – Kénitra (+ 12%), Kenitra- Larache (+ 10%), Larache – Sidi Al Yamani (+ 11%) Fès- Meknès (+ 10%), Meknès-Khémmisset (+ 9%), Khémmisset- Rabat (+ 10%). Les recettes de péage ont répondu à cette croissance en affichant près d e379 millions de DH en 2001.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *