La BMCE Bank séduit le Sénégal

La BMCE Capital a été approchée par la société Advens, important opérateur mondial dans le négoce des produits de grande consommation en Afrique, pour assurer un mandat de conseil financier dans la perspective de l’acquisition de la Sonacos, a déclaré à la Map son directeur général pour l’Afrique subsaharienne, M. Adnane Chmanti Houari. La BMCE Capital a été chargée de mener un diagnostic financier et stratégique de la Sonacos, d’apporter son assistance dans la recherche de partenaires, la constitution d’un consortium crédible pour la reprise de cette société, l’élaboration d’une réponse à l’appel d’offres lancé par l’Etat sénégalais ainsi que diverses actions de lobbying pour convaincre de l’opportunité du schéma du consortium. Grâce à l’appui de la BMCE Capital, a précisé M. Chmanti Houari, Advens a réussi à fédérer autour d’elle un consortium composé du groupe Advens, spécialisé dans le négoce, le stockage et la logistique de produits agroalimentaires, le groupe belge De Smet, numéro 1 mondial de la construction de raffineries d’huileries, la Sodefitex, société spécialisée dans l’agro-industrie cotonnière au Sénégal et la société de participation industrielle représentant le personnel cadre de la Sonacos. La Sonacos est la troisième industrie au Sénégal. Son activité principale est la trituration et la transformation des graines d’arachides sous forme d’huile brute d’arachide, vendue sur le marché international. Elle procède également au raffinage d’huiles végétales importées destinées à la consommation locale. En 2002, la Sonacos a réalisé un chiffre d’affaires de l’ordre de 102 milliards F Cfa (100 F Cfa=1,60 dh environ) et un résultat net de 1,7 milliard F Cfa. Son capital social, évalué à 10 milliards F Cfa, est détenu à raison de 81,9 pc par l’Etat sénégalais, 18 pc par des privés étrangers et le reste par des actionnaires sénégalais. La Sonacos emploie 945 personnes de façon permanente et 570 saisonniers. L’opération de privatisation de la Sonacos, lancée il y a quelques mois, devrait être bouclée d’ici au mois de mars 2004.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *