La BMCI augmente son capital

La BMCI augmente son capital

La dernière nouvelle de la semaine dernière, c’est l’augmentation de capital de la Banque marocaine pour le commerce et l’industrie (BMCI). Il s’agit ainsi des «202 149 nouvelles actions BMCI, de valeur nominale 100 dirhams chacune et portant jouissance au 1er janvier 2007», tel que l’annonce le bulletin de la cote de la Bourse de Casablanca du 9 janvier. Ces actions sont issues de l’augmentation «ayant porté le capital de 1.034.920.200 dirhams à 1.055.135.100 dirhams, constatée par le Directoire dans sa réunion du 12 décembre 2007,suite aux opérations de conversion d’obligations BMCI effectuées entre le 10 avril 2007 et le 31 août 2007 (soit 121 287 obligations converties)», indique la même source.
Par ailleurs, ces nouvelles actions seront assimilées avec les actions d’ores et déjà cotées en première ligne de cotation, dans le but de former une seule ligne de cotation de 10.204.900 actions, et ce à compter du 16 janvier. Il y a quelques mois, la banque en question affichait ses résultats semestriels. Ainsi, et au terme des six premiers mois de l’exercice écoulé, le résultat courant d’exploitation de cette institution frôlait la barre des 551 millions de dirhams, alors que son résultat net atteignait 362 millions de dirhams, ce qui se traduisait par une croissance supérieure à 30% comparativement à la même période de l’année 2006.
Dans son rapport d’activité, la banque indiquait que «la BMCI confirme, au titre du premier semestre 2007, la bonne tenue de ses résultats et de sa rentabilité hissant ainsi la banque au niveau des banques les plus performantes».De même, le Produit Net Bancaire ( PNB) s’était inscrit en hausse de 14% pour se chiffrer à 1,036 milliard de dirhams à juin 2007, ce qui se dénonçait une forte dynamique affichée par les activités commerciales notamment en termes de marge d’intérets (+11,3%) et de commissions ( +23,4%), précisait la banque en question. D’autre part, le résultat brut d’exploitation de la banque s’était redressé de 19,7%, affichant ainsi un chiffre de l’ordre de 615 millions de dirhams. Selon le communiqué de cette banque, les dotations nettes aux provisions pour engagements étaient ressorties à 64 millions de dirhams à la date du 30 juin 2007, autrement dit un taux de couverture de 85% au lieu de 76% à fin juin de l’année 2006. Confirmant ainsi la volonté de la banque à se hisser aux meilleurs standards de la profession en matière de couverture de risque. Sur un autre registre, la banque avait également amélioré la structure de ses dépôts. De fait, les Ressources non ou faiblement rémunérées (RNFR) ont représenté 56% des dépôts de la clientèle contre 54% pour le premier semestre 2006.
Sur la même tendance haussière, les crédits par caisse ont progressé de 20,4% pour s’établir à 30,8 milliards de dirhams à fin juin 2007, contre 25.6 milliards pour le premier semestre 2006.
Une amélioration qui confirme l’engagement continu de la BMCI dans le financement de l’économie, selon le management de cette banque. Les engagements par signature ont par ailleurs enregistré une augmentation de 7,1%, pour s’établir à 16,3 milliards de dirhams au 30 juin 2007. Selon les responsables de la BMCI, cette performance confirme la position d’acteur majeur qu’occupe la BMCI, avec une part de marché de 16,6% par rapport au secteur bancaire.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *