La BMCI diversifie ses activités

Diversification des activités oblige la BMCI vient de créer en partenariat avec Arval PHH, filiale du groupe BNP Paribas, une nouvelle entreprise spécialisée dans la location longue durée de véhicules «Arval PHH Maroc». Selon un communiqué diffusé par le groupe BMCI, «cette création s’inscrit dans la continuité de sa politique de croissance externe».
Il faut dire que depuis sa fusion avec l’ex-ABN AMRO Bank Maroc, l’institution a pu développer son portefeuille de clientèle et son réseau d’agences. «Aujourd’hui, en pénétrant le marché de la location longue durée de véhicules, le groupe BMCI diversifie ses activités para-bancaires afin d’apporter à ses clients-entreprises une réponse globale à leurs besoins à travers une offre complète de produits et services».
Si la BMCI s’est associée à Arval PHH, ce n’est pas le fruit du hasard. Spécialisée dans la gestion de flottes automobiles et la location longue durée (LLD) de véhicules d’entreprise, Arval PHH revendique le leadership en Europe. Elle revendique un parc de plus de 670 000 véhicules, dont 165 000 en France. Ses responsables indiquent que le déploiement international de l’entreprise dépend de l’attractivité des marchés et des opportunités. Ce qui lui a permis aujourd’hui d’être présent dans 26 pays à travers 13 filiales européennes.
Pourquoi alors s’installer au Maroc? Cette introduction vise non seulement à consolider la position internationale du groupe Arval PHH, mais surtout à répondre aux besoins de ses clients ou prospects. Arval PHH Maroc cherche à devenir un opérateur de référence sur le marché national. Pour ce faire, elle bénéficiera de l’expertise et de l’expérience d’Arval PHH dans ce domaine.
Selon les responsables de la filiale marocaine, «Arval PHH jouera un rôle de prescripteur des produits de Arval PHH Maroc auprès de sa clientèle des grandes entreprises, notamment les multinationales déjà clientes de Arval PHH en Europe».
Reste toutefois à dire que le secteur de la location longue durée est encore jeune et peu structuré. Le parc global engagé est de près de 5000 véhicules et les acquisitions qui représentent seulement 1,5% des immatriculations de l’année 2001. Ce marché offre un potentiel. A ce titre, les opérateurs du secteur, réunis au sein de l’association ALASCAM, prévoient que la location longue durée concerne, dans un horizon de cinq ans, 30% des véhicules à usage professionnel et 10% des immatriculations au Maroc, soit 20.000 véhicules.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *