La BMCI solidifie son assise financière: Un PNB performant

La BMCI solidifie son assise financière: Un PNB performant

Le Groupe BMCI a réalisé un produit net bancaire consolidé de 1,5 milliard de dirhams à fin juin 2016, en baisse de 3,4% par rapport à fin juin 2015

Le groupe BMCI affiche, au terme du premier semestre 2016, une hausse de 17,4% du résultat net consolidé part du groupe, atteignant 260 MDH et une baisse de 3,4% du produit net bancaire consolidé. C’est ce qu’a annoncé Laurent Dupuch, président du directoire de la BMCI, lors d’un point de presse tenu jeudi 13 octobre à Casablanca.

C’est ainsi que le coût du risque consolidé a été diminué de 31,6% à fin juin 2016 pour s’établir à 331 MDH reflétant les efforts de maîtrise et d’anticipation des risques. A fin juin 2016, le coefficient d’exploitation consolidé est de 51,2%. Le taux de couverture des créances par les provisions des comptes sociaux s’établit à 71,6%. En effet, le Groupe BMCI a réalisé un produit net bancaire consolidé de 1,5 milliard de dirhams à fin juin 2016, en baisse de 3,4% par rapport à fin juin 2015, essentiellement du fait de la baisse de la marge d’intérêt consolidée de -5,3% et du résultat des opérations de marché (-7,8%). En ce qui concerne les engagements par signature consolidés, ils se sont établis à 16,3 milliards de dirhams à fin juin 2016, soit une baisse de 2,8% par rapport à fin décembre 2015.

laurent-dupuch-groupe-bmci-pnb

Du côté des crédits par caisse à la clientèle consolidés, M. Dupuch souligne qu’ils «ont atteint 49,2 milliards de dirhams à fin juin 2016 contre 48,6 milliards de dirhams à fin décembre 2015, soit une hausse de 1,4%». S’agissant de la nouvelle production des crédits amortissables au premier semestre, elle a enregistré une forte progression (+22%) par rapport au premier semestre 2015, notamment en crédit à l’équipement (+39%), en leasing (+15%) et en crédits à la consommation (+22%).

En outre, les dépôts de la clientèle ont enregistré une hausse de 1,2%, pour atteindre 42,6 milliards de dirhams à fin juin 2016 contre 42,1 milliards de dirhams à fin décembre 2015 avec une amélioration en termes de structure, les ressources non rémunérées représentant plus de 72,6%. Il est à mentionner qu’a fin juin 2016, les frais de gestion consolidés s’élèvent à 790 millions de dirhams, soit une hausse de 3,8% par rapport à fin juin 2015, liée principalement aux dépenses du plan stratégique BMCI 2020. Par ailleurs, le coefficient d’exploitation s’affiche à 51,2% à fin juin 2016. Le résultat brut d’exploitation consolidé s’établit à 754 millions de dirhams en juin 2016, soit une baisse de 10% par rapport à juin 2015.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *