La bonne gestion des projets examinée

La bonne gouvernance des projets de développement a été, mardi 20 février, au centre d’une conférence au siège de la wilaya de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El Hamra animée par le professeur marocain Eljamri Abdelhamid, expert auprès des Nations unies et spécialiste en matière de développement social et économique.
Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de séminaires et rencontres visant à promouvoir l’action culturelle au niveau local et à renforcer la réflexion sur les pratiques de la bonne gestion, a permis aux participants de passer en revue les nouvelles méthodes de gestion des projets et les grands principes d’une bonne gouvernance et d’ingénierie des entreprises. M. El Jamri qui est membre du comité de pilotage de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a rappelé à cette occasion les conditions qui permettent une bonne gouvernance des projets de développement, fondée sur le nouveau concept de l’autorité, le renforcement de la démocratie de proximité et l’ancrage de la culture des droits de l’Homme, notamment au niveau local. L’expert marocain a également expliqué que l’INDH a permis d’impulser une nouvelle dynamique en matière de promotion d’un développement humain durable. Elle a engendré l’émergence d’une nouvelle conception en matière d’aménagement territorial, de modernisation de la planification et du partenariat fructueux entre les différents acteurs et la création de nouvelles richesses et projets. «La bonne gouvernance, a-t-il dit en substance, suppose la transparence et c’est la raison pour laquelle l’INDH a créé des  instances d’évaluation et de contrôle, pour veiller sur la bonne application du  programme établi».Il a rappelé que l’INDH a permis également une amélioration du cadre et du rôle des différents acteurs en matière de développement et le renforcement de la promotion du développement humain. Dans son intervention, le wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El Hamra, M’Hamed Dreyf, a rappelé que «cette rencontre rentre dans le cadre d’une série de séminaires visant l’échange d’expériences».

DNCR à Laâyoune

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *