La Bourse clôture février sur une légère baisse

La Bourse des valeurs de Casablanca a clôturé le mois de février par une légère augmentation des cours par rapport au mois précédent. Cependant, à l’issue de la dernière séance hebdomadaire, les deux principaux indicateurs de la Bourse de Casablanca ont accusé un léger repli. En effet, le Moroccan all Shares Index (Masi) recule de 0,12 % à 11 209,37 points tandis que l’indicateur des valeurs les plus actives, Moroccan Most Actives Shares Index (Madex), perd 0,13 % à 9 228,96 points. Leur performance annuelle ressort à +2,05 % pour le Masi et à +1,85 % pour le Madex. Durant ce mois, 31,6 millions de titres ont été échangés. Avec un nombre de 32.416 transactions, le volume global du mois était de 16,8 milliards DH. Le marché central s’est vu échangé 7,46 milliards DH d’actions, 246,4 millions DH d’obligations et 66.839,90 DH de droits. Le marché de blocs, à son tour, a connu des transactions qui se sont élevées à 6,9 milliards DH. Le volume de transfert, en février, a atteint 16,5 millions DH. De son côté, la capitalisation boursière s’est élevée à 544,6 milliards DH.
Concernant les plus fortes variations, la CTM, après avoir accusé la plus forte baisse de la séance précédente, enregistre une hausse de 5,98 % avec un cours de 223,2 DH. De même, LGMC et Cartier Saada réalisent des augmentations respectives de 5,95 % avec un cours actuel de 400,5 DH et de 5,88 % avec un cours de 17,66 DH. Enfin, Matel se hisse de 5,73% (201DH).
En revanche, Papelera De Tetuan est parmi les plus fortes baisses de ce mois. Elle se déleste à 146,6 DH. Dans la même tendance baissière, ONA baisse de 4,34%, soit à un cours 1 368 DH, pour 1.640 titres échangés. Dans un négoce portant sur 2 869 actions, Atlanta, quant à elle, s’affaisse de 4,20 % à 116,4 DH. Sur le marché central, la valeur Addoha s’est classée en tête des plus fortes variations du mois, en relation avec une hausse de 41,38 % qui a fait passer sa valeur de 87 à 123 DH. Brasseries du Maroc fait de même, et se relève de 30,72 % pour s’échanger à 2.000 DH au lieu de 1.530 DH. Attijariwafa bank s’apprécie de 17,82 % pour se situer à 265,10 DH.  Sur le registre de la baisse, Ciments du Maroc ouvre le bal, perdant 0,2 % sur sa valeur qui s’échange à présent à 1.515 DH au lieu de 1.518 DH le mois précédent. Berliet-Maroc, emboîtant le pas à cette dernière, enregistre la plus forte baisse et chute de 8,66 %, se vendant à 242 DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *