La bourse de Casa fait du surplace

La semaine dernière, le comportement de la communauté boursière s’est démarqué de la tendance observée tout au long de celle d’avant. L’engouement domine cette fois-ci. En effet, le marché a réagi favorablement aux récentes publications des résultats de certaines sociétés cotées. Celles-ci ont orienté les deux baromètres de la place vers le vert.
Soutenu par les valeurs traitant en continu, le MASI a clôturé la semaine en enregistrant une timide reprise de 0,05% à 3654,16 points contre une contre-performance de 0,24% une semaine auparavant. Les pertes cumulées depuis le début de l’année s’améliorent, frôlant la lisière des –4%. Parallèlement le MADEX, indice des valeurs traitant en continu, termine la semaine en gagnant 0,20% à 2760,33. Sa contre-performance annuelle s’établit de ce fait à 6,84%. La capitalisation boursière se maintient, quant à elle, légèrement au-dessus du seuil psychologique des 100 milliards de dirhams à 100,5 milliards de dirhams.
En termes de performances hebdomadaires, parmi les valeurs composant le MADEX, ce sont la Sonasid et la Cior qui tirent leurs épingles du jeu en s’appréciant, respectivement de 3,46% et de 3,09%. Le marché a, en effet, réagi positivement à la publication des résultats en hausse des deux sociétés. Celles-ci, rappelons-le, ont affiché pour l’année 2001 des bénéfices nets en augmentation respectivement de 17% pour la Sonasid et de 60% pour la Cior. Managem, quant à elle, a accusé un bémol de 5,81% suite à l’annonce des résultats en baisse pour l’année 2001.
Côté performances annuelles des secteurs, celui des sociétés financières se maintient toujours au premier rang en s’affichant avec 10,4% grâce principalement à Crédor (+18%) et Eqdom (+19%). Il est suivi du secteur des cimenteries qui enregistre une performance de 6,9%. Quant aux industries métallurgiques, elles accumulent une performance de 5,6%.
Par ailleurs, les échanges de la semaine se sont accrus de 55%, passant de 148 millions de dirhams à près de 230 millions de dirhams. Avec une moyenne quotidienne de transactions de quelque 39 millions dirhams, le marché central s’est accaparé 83,7% du volume global et a essentiellement été animé par les valeurs traitant en continu : Cior (28,6 millions de dirhams), Sonasid (28,9 millions dirhams), SNI (19,8 millions de dirhams), Wafabank (17,7 millions de dirhams) et Samir (15,1 millions de dirhams). Le Marché de blocs doit, pour sa part, son animation à trois valeurs : Cimar (15,9 millions de dirhams), Samir (12,4 millions de dirhams) et Cior (8,4 millions de dirhams).
Notons, en définitive qu’en ce 25 mars, le marché boursier de Casablanca continue toujours d’afficher de bons fondamentaux : un PER 2002E de 10,9 pour un rendement moyen de 4,2%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *