La bourse de Casablanca en baisse

La bourse de Casablanca en baisse

Forte correction à la Bourse des valeurs de Casablanca où les deux baromètres de référence ont clôturé, la semaine précédente, sur des baisses significatives. En effet, tandis que le Moroccan All Shares Index (Masi), indice vedette de la place financière marocaine, s’est amenuisé de 6,87% à 7 667,74 points, le Madex, indice regroupant les titres des grandes capitalisations les plus liquides, s’est délesté de près de 7% à 6 190,55 points. Leurs gains annuels se sont réduits, de facto, à +38,43% pour le Masi et à +42,02% pour le Madex. La capitalisation boursière a perdu, quant à elle, plus de 19 milliards DH comparativement à la semaine d’avant, affichant 351,8 milliards DH.
Au registre des hausses, Risma a achevé sa première semaine à la cote en progression de 61,0% à 386,40 DH. La filiale marocaine du Groupe Accor a été suivie de loin par LGMC et Rebab Company S.A., lesquelles se sont bonifiées respectivement de 33,3% à 428 DH et de 25,39% à 638 DH. A l’opposé, la Samir s’est "érodée" de 11,91% à 880 DH. Dans une proportion comparable, l’ONA a accusé, pour sa part, un retrait de 11,47% à 1 250 DH, ramenant sa performance annuelle à 16,9%. Dans le même sillage, SNI et Diac Salaf se sont contractées de -10,17% à 1 316 DH et de 10,14% à 197,70 DH.
Côté volumétrie, le flux transactionnel hebdomadaire s’est élevé à plus de 2,3 milliards DH, quasi exclusivement drainé sur le Marché de détails. Générant un chiffre d’affaires de 520,1 millions DH, le négoce sur Itissalat-Al-Maghrib a contribué pour plus de 22% aux échanges sur ce compartiment. Juste derrière, les transactions sur ONA et Attijatiwafa Bank ont “brassé” respectivement 302,6 et 237 millions de DH. Le Marché de blocs a accueilli, quant à lui, quatorze transactions sur 22 915 titres Risma pour 17,2 millions DH.
Il est à signaler que la bourse des valeurs de Casablanca n’est pas la seule à subir des corrections. Les places mondiales sont, en fait, également secouées depuis plusieurs jours déjà. En effet, les marchés boursiers mondiaux ont fortement baissé lundi avec parfois un vent de panique comme à Bombay où la Bourse a suspendu les cotations après un plongeon de plus de 10 %. En Europe, les principales places étaient aussi à la peine. Lundi vers 10h00 GMT, Londres perdait 0,98%, Francfort 0,92%, Amsterdam -1%, Madrid -0,89%, Zurich -1,02% et Paris 0,82%. La baisse était plus marquée à Milan (-1,78%), Stockholm (-1,80%) et Bruxelles (1,38%). A Moscou, l’indice RTS chutait de 4,14%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *