La Bourse de Paris réduit ses pertes avant la Fed

Toujours à la mi-journée, les futures prévisions sur indices américains laissent prévoir une ouverture en baisse à Wall Street avant l’issue de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC). Un large consensus table sur une nouvelle hausse de 25 points de base du taux Fed funds qui passerait à 5% mais les intervenants attendent surtout du communiqué qui accompagnera la décision du FOMC le signal d’une pause dans le cycle de resserrement monétaire ininterrompu depuis près de deux ans. Vers 13h15, le CAC 40 repasse au-dessus de 5.300 points et perd 0,17% à 5.303,4 points tandis que Londres est stable (-0,06%), que Francfort efface ses pertes (+0,05%), l’EuroStoxx 50 perd 0,18% et l’EuroFirst 300 0,22%. Le baril de pétrole brut léger américain , livraison juin, est stable à 70,70 dollars, en baisse de 5 cents. Le dollar reste sous pression et se traite à ses plus bas d’un an, autour de 1,2790 pour un euro.
L’automobile et la distribution sont en tête des hausses sectorielles en Europe et les télécoms en tête des baisses (-0,56%).
A Paris, Vivendi est en tête des hausses du CAC (+3,24%), alors que refont surface des rumeurs récurrentes d’une offre sur le groupe. Euronext signe une des plus fortes baisses du SRD (-1,3%) après avoir annoncé des bénéfices record au premier trimestre avec un net plus que doublé et largement supérieur aux attentes mais un EBITA et un CA inférieurs aux attentes. Des analystes s’interrogent sur le niveau élevé des cours et restent prudents, tandis que d’autres estiment les fondamentaux solides et l’attrait spéculatif toujours fort dans le cadre de la concentration des Bourses. Plus de détails. Soitec (-2,83%) accuse la plus forte baisse du SRD après l’annonce d’un retour au bénéfice en 2005-2006.
Les analystes saluent la performance mais soulignent que le cours de l’action est élevée. ILIAD gagne 2,28% après avoir annoncé une hausse de 33% de son CA au T1. Lagardere, France Telecom, Danone, L’Oreal, EADS se traitent mercredi ex-dividende.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *