La Bourse de Paris salue les bons résultats de la société Eads

Lundi à la bourse de Paris, après avoir ouvert en hausse de 0,27%, le CAC 40 gagnait 1,05% à 4.636,65 points. L’indice du Nouveau Marché gagnait 0,18% à 1.101,29 points. Le montant des échanges sur les valeurs bénéficiant du Service à règlement différé (SRD) était solide, à 300 millions d’euros.
Vendredi, de l’autre rive atlantique, les marchés boursiers américains ont profité d’une hausse de la production industrielle nettement supérieure aux prévisions et d’un bond remarquable de l’indice de confiance des consommateurs de l’université du Michigan, le DJIA, principal indicateur de Wall Street, gagnant 0,86% et l’indice composite de la Bourse électronique Nasdaq 0,76%.
À Paris, les valeurs technologiques, contrairement aux valeurs traditionnelles, montaient dans le sillage de la hausse du Nasdaq vendredi, menées par STMicroelectronics (+2,96% à 38,6 euros), Alcatel (+3,26% à 16,81 euros) et Cap Gemini (+2,72% à 88,70 euros).
L’action de la société Eads, de sa part, s’appréciait de 3,42% à 17,24 euros après avoir annoncé lundi un bénéfice opérationnel 2001 avant amortissement de survaleur et exceptionnels de 1,7 milliard d’euro en 2001, en hausse de 21%, supérieur à toutes les prévisions des analystes financiers. Le groupe a également maintenu son objectif de vendre 300 Airbus pour cette année 2002.
La plus forte hausse du service à règlement différé était l’assureur-crédit Coface (Compagnie d’assurance pour le commerce extérieur), qui gagnait 8,95% à 61,90 euros après avoir annoncé pour 2001 un bénéfice net, part du groupe (p/g), à 48,3 millions d’euros, en baisse de seulement 16%. Les analystes de CIC Securities ont maintenu leur recommandation à accumuler.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *