La bourse de Tunis clôture 2001 en baisse

Après une performance de 21,1% en 2000, la bourse de Tunis a clôturé l’année 2001 avec un recul d’environ 12%. Du moins, si l’on en juge par les derniers chiffres officiels qui viennent d’être publiés. La place tunisienne n’a pas échappé donc, à l’image des différents marchés émergents, au ralentissement des bourses internationales. La tendance baissière qu’a connue le marché tunisien durant 2001 a été toutefois marquée par des légères reprises techniques de courte durée au cours de mars, avril et juillet.
A Tunis, la capitalisation boursière des actions cotées a accusé une chute de près 16%, et ce malgré l’introduction de quatre nouvelles valeurs à savoir Sotrapil, Electrostar, Siphat et Steq.
Par ailleurs, l’année dernière a été caractérisée par le retrait du titre Spcd, Bdet et Bndt. En attendant l’introduction de la Stip qui vient d’ouvrir son capital au public à hauteur de 10 % par voie d’offre publique de vente, la bourse tunisienne compte pour l’heure 45 sociétés. Au 31 décembre 2001, la balance des variations annuelles à la clôture, a enregistré une baisse des cours de 30 valeurs contre la hausse de 16. Sotetel a chuté de 50,56%, soit la plus forte baisse du marché. La dite société revendique la 24ème position dans le dernier classement des entreprises africaines opérant dans le secteur des Télécoms.
Présente sur le marché marocain, Batam figure en troisième position avec un recul de 36,76%). Sfbt a chuté de 33,45% en dépit d’une progression du résultat net semestriel de 48,69%. Concernant les valeurs bancaires, elles se sont emparées 27,16% du volume de transactions sur la cote. Le bancaire a subi toutefois l’effritement des cours de cinq valeurs: Ubci (-21,97% ), Bh (-20% ), Stb (-11,81% ), Atb (-5,86%) et Ab (-1,15%). Il reste que Uib et Bs ont enregistré une hausse respective de 22,69% et de 18,16%. Au niveau du leasing, la quasi majorité des titres a accusé une chute sans précédent. Les cinq opérateurs du secteur ont clôturé 2001 de la manière suivante : Tls (24,38%), Als (-23,70%), Atl (-17,50% ) et CIL (-13,64%).
Sur le registre des plus fortes hausses de la bourse de Tunis, on retient Air Liquide (+40,71%) et Alkimia (21,6%) Pour ce qui est des valeurs introduites durant l’année 2001, le bilan a été dans son ensemble positif pour Sotrapil (+26,4%), Siphat (+6,67% ) et Steq (+4% ) avec toutefois une exception pour Electrostard dont le titre a chuté de14,24%.
Au niveau du marché obligataire, celui-ci a dominé la cote de Tunis dans la mesure où il y a eu lancement de 25 emprunts dont le montant s’est élevé à 300 millions de Dinars. La dynamique du marché obligataire se justifie par les efforts visant l’équilibre entre le financement direct et indirect, assuré par le système bancaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *