La BP soutient la mise à niveau

La Banque Populaire a organisé vendredi à Casablanca une rencontre économique autour du thème de la mise à niveau et de la relance de l’investissement. Plusieurs personnalités étaient présentes à l’image du wali et du président de la région du Grand Casablanca. Pour l’institution financière organisatrice de l’événement, cette initiative s’inscrit dans l’appui de la politique nationale de mise à niveau de l’entreprise et du programme de relance de l’investissement. Premier partenaire des entreprises, des professions libérales et des particuliers, la Banque Populaire se devait de donner la démarche à suivre, comme l’a souligné le président du Groupe, Noureddine Omary.
Plusieurs interventions ont fait le point sur les activités économiques à Casablanca. Si l’universitaire Rachid M’Rabet a axé sa présentation sur le thème récurrent des «défis de la mondialisation et des enjeux de la relance économique », Moaâd Jamaï, du Centre régional d’investissement de Casablanca (CRI), organe incontournable sur le chemin de la création des entreprises, a préféré, lui, faire la lumière sur «les spécificités régionales » de la capitale économique.
Signe des nouvelles réorientations en vue, la présentation des atouts et des opportunités touristiques de la ville, l’implication des accords de libre-échange, l’évolution du secteur des textiles ou encore les nouvelles technologies de l’information. Dans son allocution d’ouverture, Noureddine Omary, président du Groupe Banque Populaire, a insisté longuement sur le dialogue entre partenaires économiques et le processus de mise à niveau. Dans ce cadre, a-t-il rappelé, ce cycle de journées économiques et sociales développé par la Banque Populaire se déplacera tout au long de cette année sur l’ensemble du territoire. «La mise à niveau de l’économie nationale concerne toutes les régions du pays et interpelle toutes les forces vives en vue d’accélérer le rythme de croissance économique et améliorer les indicateurs sociaux. »
Le Groupe BP dispose à cet effet d’un réseau dense couvrant tout le pays avec, à côté de la Banque Centrale Populaire, 11 banques populaires régionales organisées sous forme de coopératives et un actionnariat, le plus vaste du pays, avec 440 000 sociétaires composé d’organismes et de catégories socio-économiques diversifiées, assez représentatifs du tissu national. Fort de cette présence dans tout le Maroc, le Groupe Banque Populaire se veut la seule institution financière du pays à disposer de véritables structures décentralisées vers les régions, en mesure d’accompagner la mise à niveau.
Parallèlement à cette conférence, une convention de partenariat a été signée dans la matinée entre la Fondation Banque Populaire pour la création d’Entreprises et le Centre régional d’investissement de la Région de Casablanca, portant sur le soutien aux créations d’entreprises. Ces deux institutions ont organisé dans l’après-midi un atelier dédié à l’assistance à la création d’entreprises pour jeunes promoteurs. D’autres institutions ont mis à profit cette journée pour présenter leurs démarches. C’est le cas de la Caisse centrale de garantie (CCG) et de Dar Ad-Damane qui ont explicité les fonds Renovotel et Forman destinés tous deux à la mise à niveau et qui tardent à prendre de l’envol.
A noter que la veille de la rencontre, le Groupe Banque Populaire avait inauguré l’agence globale «Chefchaouni » et une nouvelle branche d’Aïn Harrouda pour le microcrédit. De quoi intéresser les petites structures et les jeunes entrepreneurs présentes en force lors de cette journée où deux ateliers, l’un sur « les offres de financement et les outils pour la mise à niveau des entreprises », l’autre sur «l’aide à la création d’entreprise » étaient au programme.
Reste à traduire sur le terrain les différents engagements. Un comité de mise à niveau a été mis en place par le département des Affaires économiques avec des représentants du ministère de tutelle et ceux du secteur privé.
Le but, c’est d’apporter des solutions pratiques aux opérateurs, en mettant à leur profit les mécanismes prévus pour les projets d’investissement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *