La caravane ALE en marche

La caravane ALE en marche

L’ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, Thomas T. Riley, lancera le dimanche 19 septembre à Tanger, la «Caravane de l’Accord de libre-échange» qui sillonnera 8 villes à travers le Maroc et ce pendant six jours.
La Caravane de l’ALE est une campagne de sensibilisation dont le but est d’informer le public marocain sur les détails du nouvel accord de libre-échange entre le Royaume du Maroc et les Etats-Unis. Au menu : des colloques, conférences et autres rencontres qui permettront à tout un tissu de professionnels de s’informer autant sur les possibilités d’exporter leurs produits vers le marché américain, que sur les spécificités et les besoins de ce dernier.
Cette caravane sera composée de fonctionnaires de l’ambassade et du consulat des Etats-Unis, d’experts marocains dans le domaine du commerce, d’universitaires, d’experts en assistance technique, de membres du secteur privé, de la Chambre américaine du commerce et de membres de l’équipe marocaine des négociations de l’ALE.
La caravane projette d’organiser dans plusieurs villes du Royaume différentes activités pour rencontrer des Marocains dans plusieurs régions urbaines et rurales, notamment Meknès, Beni Mellal, Settat, El Jadida, Safi et Agadir.
Concrétement, après la réception d’inauguration qui sera donnée par l’ambassadeur Riley à Tanger, les activités prévues par la caravane comprendront des tables rondes avec des hommes d’affaires et des entrepreneurs locaux dans plusieurs villes, leur offrant ainsi l’occasion de discuter avec des experts américains et marocains des questions et sujets de préoccupation relatifs à l’accord de libre-échange.
Selon le communiqué de l’ambassade, Robert Fisher, expert au cabinet «Hills & Associates» et Wally Tyner, professeur à «Purdue University» partageront également leur expertise sur les opportunités offertes par le libre-échange avec des étudiants de l’Ecole nationale du commerce et de gestion à Tanger et l’Université Hassan II à Settat.
Les autres activités prévues comprendront des visites aux sociétés américaines opérant déjà avec succès au Maroc et des visites aux entreprises marocaines exportant avec succès vers les Etats-Unis. Agadir sera la dernière étape de la caravane de l’ALE le 24 septembre.
Avec ses 300 millions de consommateurs, le marché américain représente une opportunité pour les exportateurs marocains. Toutefois, l’un des obstacles à surmonter est que ce marché est mal connu par les entrepreneurs marocains.
La particularité du marché américain avec ses standards, ses difficultés en matière du transport et ses procédures d’importation, en plus des barrières non douanières notamment, sanitaire, phytosanitaire et normes légales sont des plus dures au monde, sinon les plus durs, gagne à être connu. D’où la nécessité pour les entreprises nationales d’avoir des certifications de qualité mondialement reconnues.
L’une des spécificité du marché américain et son consommateur qui est avide d’innovation et cherche toujours des produits qui se démarquent par une touche originale.
Le marché américain, où le marketing a une place qu’il n’a nulle part ailleurs, nécessite une approche qui prend en considération ses particularités car il n’est pas homogène parce qu’il est composé d’une multitude de marchés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *