La CDG investit 50 millions DH dans l’huile d’olive

La CDG investit 50 millions DH dans l’huile d’olive

La Caisse de dépôt et de gestion (CDG) vient d’être autorisée à acquérir 7,69 % du capital d’Olea Capital pour un montant de cinquante millions de dirhams. Olea Capital est un fonds d’investissement réservé à l’oléiculture appartenant au Crédit Agricole du Maroc, à des professionnels du secteur ainsi qu’à des institutionnels marocains et étrangers. La participation de la CDG au capital d’Olea Capital se fera par voie d’augmentation de capital réservée uniquement à cette Caisse. L’objet de ce fonds est de structurer, financer et générer des projets oléicoles au Maroc pour atteindre une capacité agro-industrielle de production annuelle de 30.000 tonnes d’huile d’olive. Un volume destiné principalement aux marchés internationaux. La politique d’investissement du fonds vise à aménager dix fermes d’environ 1.000 hectares chacune, à réaliser des plantations oléicoles en mode super‑intensif (1.852 pied/ha), à construire à proximité des fermes des unités de presse, à commercialiser les produits à l’étranger sous le label «huile d’olive du Maroc» et à céder lesdites fermes après sept à huit ans, une fois leur rythme de croisière atteint, selon le Bulletin officiel N°5774. Les ressources du fonds sont estimées à 600 millions de dirhams en fonds propres et à 1,2 milliard de dirhams en dettes bancaires. Par ailleurs, la sortie des investisseurs interviendrait à la fin du projet après la cession de l’ensemble des fermes et unités de production à un grand groupe international ou la cession des fermes au fur et à mesure de leur arrivée à maturité, avec un droit de préemption des actionnaires actuels. Les projections financières du fonds Olea Capital  pour la période 2009‑2032 font ressortir une progression annuelle moyenne du chiffre d’affaires d’environ 11,4% avec un pic de 1,218 milliards de dirhams en 2023. Le résultat net deviendrait positif dès 2015 et atteindrait près de 80 millions de dirhams en 2032, soit une progression moyenne annuelle de près de 8,5 %. Le taux de rentabilité interne de ce projet est estimé à 26%. Rappelons-le, le  fonds Olea Capital  a démarré son activité en juillet 2008. Il a été créé sous forme d’une société anonyme simplifiée (SAS) de droit marocain, pour une durée de treize ans, prorogeable à quinze ans, pour participer à l’effort national d’investissement dans la filière oléiculture.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *