La CDG lance le projet de gestion électronique

Le système national de sécurité sociale souffre d’un mode de gestion défaillant. Les derniers dossiers en cour comme ceux de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), la Caisse Interprofessionnel Marocaine de Retraite (CIMR), confirment cette hypothèse. C’est ainsi que la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) ouvre le chantier de la modernisation de l’appareil de gestion de certaines institutions. Vendredi dernier, elle a présenté un projet qui pose la mise en place d’un système de gestion électronique.
Ce programme concerne la Caisse Nationale des Retraites et d’Assurances (CNRA) et le Régime Collectif d’Allocation Retraite (RCAR). A ce titre, lors de sa déclaration, le secrétaire général de la CDG, Mustapha Mechehouri, a souligné que son organisme a lancé depuis 4 années déjà «un vaste chantier de réforme de ses systèmes d’information». L’objectif étant d’améliorer les performances et la qualité des services de la CDG. Il s’agit en l’occurrence de la mise en fonction de procédures, qui se basent sur la Gestion Electronique des Documents (GED). «Ce système devrait permettre une circulation fluide des documents et leur protection contre la destruction et la perte», a expliqué à l’occasion le directeur du pôle promotion de l’épargne à la CDG, Abdesselam Aboudrar. Le projet est actuellement en phase de conception et ce sont les documents entrés en 2003 qui seront traités par cette nouvelle procédure.
Lors de cette rencontre, l’expérience française du Groupe Mornay a été présentée par Pascale Buon. Le groupe est un organisme actif dans la protection sociale complémentaire. Il gère cinq caisses de retraite. Se basant sur l’expérience de l’entité à laquelle elle appartient, elle a précisé que «ce système présente une bonne qualité de service et génère des gains en termes de productivité et de temps.»

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *