La CGEM invite les Saoudiens à prospecter dans le Sud marocain

La CGEM invite les Saoudiens à prospecter dans le Sud marocain

Des hommes d’affaires saoudiens effectuent actuellement une visite de prospection dans les chefs-lieux des provinces du sud du Royaume, en l’occurrence les villes de Laâyoune et Dakhla, pour établir et renforcer les liens commerciaux avec les entreprises saoudiennes intéressées par le marché du Sud marocain.

Khalid Benjelloun, président du Conseil maroco-saoudien au sein CGEM
Khalid Benjelloun, président du Conseil maroco-saoudien au sein CGEM

Dans le cadre des relations bilatérales du Conseil d’affaires maroco-saoudien, une visite, de trois jours est conduite par Khalid Benjelloun, président du conseil, dans les villes de Laâyoune et Dakhla, indique la Confédération générale des entreprises du Maroc. La centrale patronale invite ainsi les opérateurs à présenter les potentialités d’investissement de la région aux membres du Conseil d’affaires, côté saoudien.

Ce séjour dans les provinces du Sud qui a commencé mardi 8 mars est une occasion pour la partie marocaine de présenter aux opérateurs saoudiens les énormes opportunités d’affaires dans les provinces du sud du Royaume, notamment dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab, et les atouts touristiques, économiques et financiers dont elles jouissent.
Les membres de la délégation saoudienne se sont informés, lors d’une rencontre au siège de la wilaya de la région, sur les potentialités dont regorge la région de Laâyoune-Sakia El Hamra et des opportunités d’investissement qu’elle offre, ainsi que des efforts entrepris pour consolider le processus de développement local et renforcer les infrastructures de base.

Le directeur du CRI de Laâyoune, Mohamed Boumesmar, a donné un aperçu sur les potentialités économiques que recèle la région et les facilités mises en place pour encourager l’investissement en particulier dans les secteurs de la pêche maritime, du tourisme, de l’énergie, des mines et de l’élevage. Ce dernier a passé en revue les grands projets réalisés récemment dans la région, citant à cet égard le port de Boujdour et le parc éolien de Tarfaya considéré comme étant le plus grand en Afrique. Ces derniers ont également assisté à un exposé sur le potentiel agricole de la région présenté par Said Aqarial, directeur régional de l’agriculture de Laâyoune.

Pour sa part, Khalid Benjelloun a souligné que cette visite est une occasion pour les acteurs économiques locaux d’exposer devant leurs homologues saoudiens les potentialités de la région, ainsi que les développements socio-économiques qu’elle connaît grâce aux multiples chantiers qui y ont été lancés.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *