La chaussure marche bien à l’étranger

La chaussure marche bien à l’étranger

Huit groupes de sociétés marocaines prendront part au Salon international de la chaussure (MIDEC) qui se tiendra à la Porte de Versailles, à Paris, du 2 au 4 février 2007. Pour se frayer une place sur le marché européen, la chaussure marocaine sera présente au Salon de «toutes les pointures du monde». Le MIDEC est un rendez-vous incontournable pour la profession qui y participe depuis 1995. Il regroupe sous le même toit plus de 550 exposants français et étrangers sur une superficie de 18.200 m2.
«Le MIDEC est une manifestation de détaillants de chaussures. Notre ambition est d’être présent avec un nombre plus important d’intervenants durant les années à venir et offrir une vitrine présentant les potentialités du Maroc dans ce domaine», annonce Abdeslam Alaoui El Hassani, président de la Fédération marocaine des industries du cuir (FMIC).
Au cours des huit premiers mois de l’année 2006, le Maroc a exporté plus de 1,27 milliard de dirhams de chaussures vers ses principaux clients ; à savoir la France (38%), l’Espagne (34%), l’Allemagne (15,5%) et l’Italie 7%. En 2005, les professionnels du secteur avaient exporté pour plus de 1,67 milliard de dirhams de chaussures vers ces mêmes destinations : la France (40%), l’Espagne (31%), l’Allemagne (13%) et l’Italie (9%).
«La chaussure marocaine est l’un des secteurs qui continuent à croître chaque année. La France reste notre  principal client. Pour mieux marquer notre présence sur ce marché, nous souhaitons y implanter une plate-forme pour rester en contact direct avec les clients», ajoute le président de la FMIC. Au MIDEC, les participants veulent nouer des contacts aussi bien avec la grande distribution, les chaînes de magasins, les franchises et les réseaux de commerce de détail. À l’initiative du Centre marocain de promotion des exportations (CMPE), cet événement sera marqué par l’exposition des dernières collections automne-hiver 2007-2008 ainsi que des collections de chaussures haut de gamme pour femmes, hommes et enfants. «Cette participation s’inscrit dans le cadre de la stratégie globale d’assistance mise en place en faveur du secteur du cuir dont l’organisation au Maroc de séminaires sur l’adaptation de l’offre marocaine de la chaussure aux nouvelles tendances du marché européen», selon le CMPE. En plus de ces marchés traditionnels, la FMIC ambitionne de conquérir d’autres marchés. «Nous exportons déjà dans ces pays d’Afrique ainsi qu’au Moyen-Orient. Pour le marché américain, nous sommes en train de développer une stratégie pour le secteur de la chaussure dans le cadre de l’accord de libre-échange Maroc-USA», précise M. Alaoui El Hassani. Optimistes, certains professionnels annoncent que la chaussure marocaine est sur les pas de l’internationalisation.

MIDEC : toutes les pointures du monde

Le Salon international de la chaussure (MIDEC) se présente comme le rendez-vous de toutes les grosses pointures du monde. Plus de 650 marques leaders représentatives de toute l’offre en chaussures prendront part à cette manifestation. La force du MIDEC (www. midec.com) réside également dans sa superficie d’exposition de 18000 m2, répartis en 7 villages à forte identité «offrant une meilleure lisibilité du Salon, une clarification de l’offre et une mise en valeur des marques et des produits». En février 2006, ce Salon a attiré plus de 12 000 visiteurs spécialisés, dont 20 % d’étrangers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *