La Chine à l’assaut de l’Afrique

La Chine entend oeuvrer de concert avec les pays africains pour parvenir à un partenariat « d’un type nouveau, caractérisé par la durbabilité, l’égalité, les avantages réciproques et la coopération globale, et en faire un exemple de coopération Sud-Sud », a déclaré M. Wen Jiabao à la séance d’ouverture de la deuxième conférence ministérielle du Forum de coopération Chine-Afrique. Il a précisé que la Chine « va ouvrir davantage son marché et pratiquer un tarif douanier zéro pour une partie des marchandises provenant des pays les moins avancés africains, augmenter de 33% le fonds de mise en valeur des ressources humaines africaines en vue de former pour l’Afrique 10.000 personnes d’ici trois ans ». M. Wen Jiabao a également indiqué que son pays envisage d’accorder à huit nouveaux pays africains le statut de destination touristique privilégiée, d’organiser, en 2004 en Chine, un festival de la jeunesse sino-africaine et des échanges culturels et de consolider la coopération avec les pays africains en matière de lutte contre des maladies transmissibles et de protection de l’environnement. En outre, le Premier ministre chinois a souligné que l’aide que son pays est en mesure d’apporter à l’Afrique, bien que limitée, n’est assortie d’aucune condition politique, rappelant par la même occasion que « les pays développés ont l’obligation et la responsabilité d’ouvrir davantage leurs marchés et de supprimer les barrières commerciales et les subventions agricoles ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *