La Chine ne court pas de risque immédiat d’inflation

La Chine ne court pas de risque immédiat d’inflation

Le principal organe de planification en Chine a indiqué, jeudi, que la Chine ne court pas de risque immédiat d’inflation, mais il demande aux responsables à tous les niveaux de faire attention à une hausse soudaine des prix dans le pays. «Globalement, l’offre et la demande sont en équilibre dans l’économie», a précisé dans un communiqué de la Commission nationale pour le développement et la réforme. «Actuellement, il n’y a pas de risque d’une hausse générale, durable et à grande échelle du niveau des prix», a-t-elle ajouté dans ce texte publié sur son site Internet. «Les attentes inflationnistes dans la société s’étaient renforcées car les prix d’un petit nombre de matières premières ont augmenté, alors que les prêts bancaires se sont accrus et les marchés boursiers ont connu un rebond», a jugé la Commission.
«Les responsables à tous les niveaux doivent détecter à temps des phénomènes comme des hausses de prix anormales sur le marché», a-t-elle poursuivi. Après des signes de reprise, certains économistes craignent un retour de l’inflation. L’indice des prix à la consommation en Chine, qui constitue la principale jauge de l’inflation ou de la déflation, a enregistré en juillet une baisse de 1,8% sur un an, pour le sixième mois consécutif.
Cependant, la Banque centrale a prévenu en juillet qu’un retour de l’inflation était possible au deuxième semestre. L’économie chinoise a réalisé une croissance de 7,9% au deuxième trimestre, contre 6,1% au premier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *