La CIMR entame sa campagne

La CIMR entame sa campagne

La première étape de la caravane de la retraire est prévue jeudi 1re février à l’hôtel Hilton à Rabat. Lancée par la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraites (CIMR) et la Fédération des chambres marocaines de commerce, d’industrie et de services (FCMCIS), cette caravane veut sensibiliser les entreprises à l’importance de la retraite complémentaire via des journées d’information qui se poursuivront jusqu’au 4 avril prochain. 
«À l’heure où le Maroc a inscrit le développement social sur la liste de ses priorités, 79 % des travailleurs marocains ne bénéficient toujours pas d’une couverture retraite et sont menacés de précarité dans leurs vieux jours», a annoncé Khalid Cheddadi, président-directeur général de la CIMR, lors d’une conférence de presse, jeudi 25 janvier, à Casablanca.
En effet, sur les 1.600.000 salariés ayant une retraite de base de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), seul 15 % bénéficient de la retraite complémentaire de la CIMR. «Sans cette retraite complémentaire de la CIMR, le niveau de vie du nouveau retraité connaît une grave dégradation, particulièrement si son dernier salaire dépasse le plafond de la CNSS», a ajouté M. Cheddadi. La CIMR est une caisse de retraite qui a jusqu’ici le statut d´association à but non lucratif. Elle gère les cotisations de près de 400 000 salariés du secteur privé et sert des pensions de retraite à plus de 96.000 retraités.
À la Fédération des chambres marocaines de commerce, d’industrie et de services, on souligne que de plus en plus d’entreprises prennent conscience de leur responsabilité sociale et de l’intérêt qu’ils ont à œuvrer pour un développement durable du Maroc. Grâce, notamment, à «une amélioration des couvertures sociales comme un puissant levier pour l’implémentation de méthodes de management modernes et d’un véritable partenariat avec leurs salariés». Fondée en 1962, cette Fédération regroupe les 28 Chambres de commerce, d’industrie et de services du Royaume.
Sillonnant les principales villes du Royaume, la caravane de la retraite invitera les entreprises de chaque région à une journée d’information sur la retraite complémentaire avec au menu, des conférences et des expositions.
Destinées aux chefs d’entreprises puis au grand public, ces manifestations seront animées par les présidents des Chambres de commerce des régions et encadrées par les experts de la CIMR.

La CIMR en bref

La Caisse interprofessionnelle marocaine de retraites (CIMR) est gérée par un conseil d’administration élu par l’assemblée générale des adhérents. En 2005, la CIMR comptait 3.879 entreprises adhérentes, 404 159 affiliés actifs et ayants droit et 100 251 retraités. Le montant total des contributions encaissées par la CIMR s’élevait à  2 837,2 millions DH et le total des pensions servies était de 2 034,8 millions DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *