La CNRA et le RCAR dressent leur bilan

La CNRA et le RCAR dressent leur bilan

À l’ordre du jour, l’examen du rapport d’activité au titre de l’exercice 2005, l’approbation des comptes sociaux 2005 ainsi que les perspectives de développement.
En ce qui concerne la CNRA, l’année 2005 a été marquée par le renforcement de la politique de qualité grâce notamment à la confirmation de la certification ISO 9001 V 2000 de l’activité des rentes, le lancement de cette même certification pour le régime RECORE ainsi que la modernisation des outils de gestion de la Caisse. Selon un communiqué de la caisse, la CNRA a ainsi pu collecter, en 2005, un chiffre d’affaires global de 401 millions de dirhams soit une hausse de 6% par rapport à l’exercice précédent. Par ailleurs, ce chiffre d’affaires reste prédominé par l’apport du produit RECORE (146 millions DH), rentes accidents de travail (119 millions de DH) et rentes accidents de circulation (119 millions de DH).
Au niveau des résultats financiers, le portefeuille des placements de la CNRA à fin 2005 s’est élevé à 2565,66 millions de dirhams, engendrant ainsi un montant de produits financiers de 150 millions de dirhams. Le communiqué indique aussi que l’exercice 2005 s’est soldé par un résultat excédentaire net de 3,87 millions DH. S’agissant des axes de perspectives et de développement de la CNRA, Ils s’articulent autour de points importants, d’abord le renforcement de l’activité rentes et ensuite le développement de la retraite facultative à travers le repositionnement du régime RECORE et l’extension du régime des avocats aux autres professions libérales. 
Le RCAR a également connu une année riche en activités. Les principaux faits marquants de 2005 sont la poursuite du processus d’intégration des caisses internes de retraites avec la conclusion de deux accords avec l’OCP et l’ONE portant sur le transfert massif de leurs caisses internes respectives au RCAR, ainsi que le transfert massif au profit de la CMR des droits des affiliés titularisés, suite aux départs volontaires. D’après un récent communiqué, le RCAR couvre une population de 200 300 affiliés cotisants et sert de prestations à quelque 55 000 bénéficiaires de pensions.
Au niveau des perspectives, le RCAR poursuit sa stratégie de développement qui vise à se positionner en tant qu’acteur principal dans la réforme du secteur de la retraite. Enfin, le bilan actuariel 2005 confirme la viabilité du régime à très long terme avec un horizon de viabilité allant jusqu’à 2045.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *