La confiance des agriculteurs rétablie : Bon déroulement de la campagne agricole à Casablanca-Settat

La confiance des agriculteurs rétablie : Bon déroulement de la campagne agricole à Casablanca-Settat

Le moral des agriculteurs se reprend. Les bulletins météorologiques prévoient des précipitations à partir de ce vendredi. Le retour des pluies augure de bonnes perspectives pour la production agricole.

Il vient ainsi pallier le retard pluviométrique ayant marqué le démarrage de la campagne 2017-2018. Et pourtant, l’optimisme a été toujours au rendez-vous. Les premières précipitations ont permis d’instaurer un climat de confiance auprès de la communauté agraire. Les pluies qui se sont abattues début décembre ont remarquablement amplifié l’activité agricole dans différentes régions du Maroc, notamment à Casablanca-Settat. Le cumul pluviométrique moyen de 40 millimètres enregistré à partir du 10 décembre dernier a donné un grand espoir aux agriculteurs qui après avoir préparé leurs sols se sont approvisionnés en masse de semences sélectionnées et engrais. Tour d’horizon des principales avancées agricoles enregistrées dans  la région Casablanca-Settat à fin décembre 2017.

Travaux de sol :  92% du programme atteints

Le programme des labours et du semis avance à grand pas. La direction régionale de l’agriculture de Casablanca-Settat indique dans ce sens que les travaux de sol ont concerné 949.450 hectares dont 54.800 hectares irrigués, soit 92% du programme. 98% de cette superficie (946.150 hectares) est labouré mécaniquement tandis que la traction animale a concerné 3.300 hectares.

Plus de 804.000 hectares emblavés

La préparation des terrains agricoles et des semis dans la région Casablanca-Settat semble être dans de bonnes conditions. Au total, 804.215 hectares ont été emblavés dont 80.997 hectares irrigués. Cette superficie est couverte en grande partie de céréales d’automne qui sont actuellement au stage fin levé (736.515 ha dont 48.227 ha irrigués), de légumineuses (20.100 ha), de cultures fourragères (50.740 dont 15.810 ha irrigués) et de betterave à sucre (16.960 ha). Notons que l’état des cultures installées est généralement bon. «Les peuplements sont très satisfaisants, les cultures sont homogènes, régulières et se développent normalement en profitant du stock de l’eau dans le sol suite aux dernières pluies», confirme dans ce sens la direction régionale de l’agriculture de Casablanca-Settat.

Semences certifiées disponibles : 220.628 quintaux vendus

Des 504.757 quintaux de semences certifiées disponibles, 220.628 quintaux ont été écoulés. Elles ont été mises à la disposition des agriculteurs au niveau de 90 points de vente de la région, en l’occurrence Benslimane, Casablanca, Settat et El Jadida. Ces ventes ont concerné 70.460 quintaux de blé dur et 9.765 quintaux d’orge.

En ce qui concerne les engrais, la direction régionale de l’agriculture recense la commercialisation de 37.000 quintaux au niveau des points de vente de la Société nationale de commercialisation des semences au Maroc (Sonacos). Rappelons que le programme de multiplication des trois principales semences de céréales au niveau de Casablanca-Settat est de 17.000 hectares, assurant ainsi la disponibilité des semences sélectionnées pour la prochaine campagne agricole. Les réalisations ont ainsi porté autour de 7.580 hectares de blé tendre, 5.485 hectares de blé dur et 2.274 hectares d’orge.

Campagne betteravière : 16.690 hectares semés

La superficie programmée au cours de la campagne betteravière 2017-2018 a été nettement réduite par rapport à la campagne passée. La baisse est estimée à 6%, soit une superficie de 15.100 hectares contre 16.120 hectares précédemment. Les indicateurs arrêtés au 28 décembre 2017 font état d’une superficie de 16.690 hectares semée par 12.510 agriculteurs.  Les superficies servies et semées sont réparties en quatre zones. Ainsi, 6.128,50 hectares ont été semés au niveau de Sidi Bennour, soit 105% du programme.

De même, 5.521,36 hectares ont été semés à Gharbia atteignant ainsi 113% du programme fixé. La superficie betteravière semée au niveau de Zemamra est estimée à 3.894,04 hectares contre 1.416,30 hectares semés à Fareh.

Plan d’investissement 2017-2020 : Le détail

Dans le cadre du plan agricole régional, Casablanca-Settat s’est dotée d’une feuille de route triennale. Ainsi sur la période 2017-2020, 60 projets pilier I sont prévus.

Portant sur un investissement à terme de 7,4 milliards de dirhams ces projets profiteront à 107.745 agriculteurs sur une superficie de 207.700 hectares.

Ils concernent essentiellement l’agrégation et l’intensification de la production dans les filières de la céréaliculture, du maraîchage, des viandes rouges, du lait et des viandes de volailles.

De même, 34 projets d’agriculture solidaire (pilier II) sont programmés dans la région. Leur investissement prévisionnel est estimé à 253 millions de dirhams permettant ainsi à 20.365 agriculteurs de mener des projets à la fois de reconversion des céréales en zones marginales en arboriculture fruitière et de l’intensification de la production des produits du terroir, couvrant ainsi une superficie de 30.420 hectares. Le plan d’investissement 2017-2020 prévoit également la mise en œuvre de 4 projets transverses et structurants.

Il s’agit, entre autres, de la reconversion des systèmes d’irrigation, de l’aménagement hydroagricole et de l’aménagement foncier.

Ces projets mobiliseront des investissements à terme de 4 milliards de dirhams.

Plan agricole régional : 3 projets pilier II pour 2018

L’année 2018 connaîtra le lancement de 3 projets d’agriculture solidaire dans la région Casablanca-Settat. Ces projets situés au niveau de la province de Benslimane concernent le développement de la production laitière au profit de 1.223 éleveurs ainsi que le développement de la céréaliculture sur une superficie de 2.000 hectares. Pour rappel 5 projets ont été lancés dans la région au titre de l’année 2017. Ils concernent, entre autres, l’implantation de figuier (50 hectares) au niveau de la direction provinciale d’agriculture de Casablanca. Un autre projet de figuier (500 hectares) a été lancé au niveau de la province d’El Jadida et ce en parallèle au projet de grenadier (500 hectares). Les deux projets restants se situent au niveau de la province de Settat dont un relatif à l’ail rouge (300 hectares) et un projet d’apiculture (2.700 ruches).

Notons que le Plan agricole régional Casablanca –Settat porte sur 266 projets dont 74 projets d’agriculture solidaire, 117 projets pilier I orientés vers une agriculture productive de haute valeur ajoutée et 15 projets et actions transverses. Ces projets totalisent des investissements prévisionnels de 17,897 milliard DH au profit de plus de 359. 800 bénéficiaires. Environ 157 projets sont en cours de réalisation dont 40 projets pilier II, 117 projets pilier I et 15 projets et actions transverses.

Plus de 6 milliards DH d’investissements agricoles dans la région

Rythme soutenu des investissements agricoles de la région Casablanca-Settat. Près de 2,62 milliards de dirhams de subventions ont été débloqués entre 2009 et la mi-décembre 2017 au profit de 115.393 bénéficiaires, soit un investissement de 6,71 milliards de dirhams.

Par rubrique d’investissement, l’irrigation et les aménagements hydroagricoles arrivent en tête. Ils représentent 54% des aides financières de l’Etat.

L’intensification de la production animale arrive en deuxième position avec une part de 26%, suivie de l’équipement des exploitations en matériels agricoles (17%) au moment où l’arboriculture et étables et unités de valorisation ne représentent que 3% des aides.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *